Meurthe-et-Moselle : un homme tué par des policiers à Nancy lors d'une intervention, l'hypothèse de la "légitime défense" privilégiée

Les forces de l'ordre ont été appelées alors qu'un quinquagénaire jetait des objets par la fenêtre de son appartement dont un réfrigérateur. À leur arrivée, l'homme s'est attaqué aux policiers.

Article rédigé par
avec France Bleu Sud Lorraine - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un forcené a été tué d'un tir de police à Nancy, rue de Saverne, dans la nuit de dimanche 27 à lundi 28 novembre 2022. (GOOGLE MAPS)

Un homme a été tué par des policiers à Nancy lors d'une intervention dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 novembre, rapporte lundi France Bleu Sud Lorraine. Selon le parquet, l'hypothèse "de tirs effectués en légitime défense" est privilégiée.

Toujours d'après le parquet, les policiers ont été appelés dans la nuit vers trois heures du matin pour une tentative de défenestration. À leur arrivée, l'homme - âgé d'une cinquantaine d'années - était en train de jeter des objets par la fenêtre de son appartement dont un réfrigérateur. Trois policiers - aidés par les pompiers - ont donc décidé d'entrer dans son appartement.

Le forcené a tenté de poignarder les policiers

Le procureur précise que le quinquagénaire a repoussé les forces de l'ordre et que les tirs de pistolet à impulsion électrique n'ont pas eu d'effet. L'homme a ensuite tenté de poignarder les policiers. Deux fonctionnaires ont alors fait usage de leurs armes, à une reprise. L'homme a été touché à la poitrine avant de décéder au CHRU de Nancy.

L'enquête a été confiée à la délégation de l'inspection générale de la police nationale de Metz. L'audition de la compagne de cet homme a permis de savoir que ces faits sont intervenus dans un contexte de séparation du couple. L'homme, atteint de problèmes de santé, avait exprimé des envies suicidaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.