Manifestation violente à la gare de Lyon : Emmanuel Grégoire espère des "condamnations exemplaires"

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la Maire de Paris et directeur de campagne d’Anne Hidalgo, est l'invité de franceinfo le 29 février 2020.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Plus de 70 personnes ont été interpellées vendredi 28 février après une manifestation violente dans le quartier de la gare de Lyon à Paris. Il s'agissait d'opposants à la venue de la star congolaise Fally Ipupa, accusé d'être proche du pouvoir en place en République démocratique du Congo (RDC). Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, et tête de liste dans le 12e arrondissement, espère que "les condamnations seront exemplaires". Ce serait, selon l'élu, une manière "d'expliquer que Paris n'est pas le terrain de jeu des opposants politiques".

"On atteint un très haut niveau d'irresponsabilité"

"J'ai passé la nuit sur place", raconte Emmanuel Grégoire. Ces affrontements, "c'est impensable", gronde-t-il. "Ce sont des oppositions congolaises, pro ou anti-régime, qui choisissent le 12e arrondissement pour venir s'affronter. On atteint un très haut niveau d'irresponsabilité". Ce type d'échauffourées "qui consiste à faire de Paris le terrain des colères et des frustrations est particulièrement choquant et les Parisiens le paient en termes de qualité de vie".

Par ailleurs, Emmanuel Grégoire s'est félicité de cette "bonne nouvelle", à savoir l'interpellation de plus de 70 incendiaires présumés, "dont un certain nombre de meneurs qui empêchaient les pompiers de venir éteindre les incendies". "J'espère que les condamnations seront exemplaires, pour expliquer que Paris n'est pas le terrain de jeu des opposants politiques, d'où qu'ils viennent", conclut Emmanuel Grégoire.


Voici la liste de dépôt de candidatures pour les élections municipales dans le 12e arrondissement de Paris en cours de validation et non définitive citée par la préfecture d'Île-de-France : Emmanuel Gégoire (Anne Hidalgo – Paris en commun), Georges Millot (Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs), Valérie Montandon (ENGAGÉS POUR CHANGER PARIS AVEC Rachida Dati), Jean Clément Bony (Décidons Paris 12), Emmanuelle Pierre Marie (L’écologie pour Paris 12 avec David Belliard), Patrick Rebourg (Le nouveau Paris 12), Sandrine Mazetier (Ensemble pour Paris avec Agnès Buzyn), Annick Magnan (AIMER PARIS).

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la Maire de Paris et directeur de campagne d’Anne Hidalgo est l\'invité de franceinfo le 29 février 2020.
Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la Maire de Paris et directeur de campagne d’Anne Hidalgo est l'invité de franceinfo le 29 février 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)