Lyon : un courrier suspect adressé à la grande mosquée

L'alerte a été donnée, mercredi 6 novembre, dans la grande mosquée de Lyon (Rhône), après la réception le matin d'un colis suspect contenant une poudre blanche inconnue. Les précisions du journaliste Étienne Prigent, en duplex sur place.

France 2

La grande mosquée de Lyon (Rhône) a reçu un courrier suspect mercredi 6 novembre. "Peu après 10h30 mercredi, c'est le facteur qui, comme à son habitude, est venu remettre le courrier en main propre. Dans ce courrier, une enveloppe blanche classique, mais qui contenait 10 à 15 grammes de poudre blanche. Trois personnes étaient présentes lors de l'ouverture de cette enveloppe, dont le recteur de la mosquée. Une de ces personnes s'est trouvée incommodée. Elles ont été confinées pendant près de deux heures avant d'être autorisées à ressortir", explique le journaliste de France 2 Étienne Prigent, en duplex sur place.

Pas de toxicité

"Des analyses sont toujours en cours. D'après les premiers éléments, il n'y a pas de risque de toxicité ou de danger imminent. L'air ambiant a aussi été analysé et ne présente pas de danger. C'est à confirmer, mais déjà le recteur de la mosquée se dit très inquiet et en colère. Il dénonce un climat délétère actuellement en France. Il rappelle que mercredi matin, il y avait plus d'une cinquantaine de personnes dans la mosquée, dont des enfants. Il a ajouté que c'était une situation insupportable", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée de la grande mosquée de Lyon (Rhône).
L'entrée de la grande mosquée de Lyon (Rhône). (France 2)