Lorraine : le bronze d'un monument aux morts de 1870 a été volé

Il représentait des combats de cavalerie durant la bataille de Mars-la-Tour, le 16 août 1870.

Le monument aux morts de la guerre franco-prussienne de 1870 de Mars-la-Tour (Meurthe-et-Moselle).
Le monument aux morts de la guerre franco-prussienne de 1870 de Mars-la-Tour (Meurthe-et-Moselle). (WIKIMEDIA COMMONS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'œuvre, dont le bronze provenait de canons fondus, était encastrée depuis 1877 dans le socle d'un imposant monument aux morts de la guerre franco-prussienne de 1870. Selon la mairie de Mars-la-Tour (Meurthe-et-Moselle), jeudi 30 octobre, un haut-relief en bronze de quelque 230 kg a été récemment dérobé, probablement par des voleurs de métaux.

Il "représentait des combats de cavalerie" durant la bataille de Mars-la-Tour du 16 août 1870, précise André Louis, premier adjoint au maire de la commune et président de l'association locale du Souvenir français. "Pour moi, c'est plus qu'un vol, cela s'apparente plutôt à une profanation", s'offusque-t-il, photographié devant le trou béant par Le Républicain Lorrain. Notamment parce que sous le monument se trouve une crypte où sont inhumés les restes de 1 500 soldats français ramassés sur le champ de bataille.

En août, un autre haut-relief du monument avait déjà fait l'objet d'une tentative de vol. Par précaution, la mairie avait déplacé ce haut-relief dans l'église de la commune, mais laissé l'autre en place. L'adjoint au maire avait écrit il y a une quinzaine de jours au ministère des Anciens Combattants pour demander la mise en sécurité du site. Ironie de l'histoire, il a reçu une réponse du ministère jeudi, après le vol, disant que sa demande était bien prise en compte.