Cet article date de plus de neuf ans.

Le président de la CCI de Corse-du-Sud assassiné à Ajaccio

Le président de la Chambre de Commerce et d'industrie de Corse-du-Sud est décédé dans une fusillade à Ajaccio. Jacques Nacer a été atteint peu avant 19 heures par des tirs dans son magasin du centre-ville d'Ajaccio. François Hollande a déclaré qu'il fallait "chercher les causes mêmes de cette tuerie". Le préfet parle de "spirale mortifère".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Panoramic)

Jacques Nacer, 63 ans, est décédé après avoir été touché par les balles d'un tireur encagoulé peu après 19h. La fusillade a eu lieu dans son magasin de vêtements situé rue Fresh, une artère piétonne du centre-ville. Le tireur est reparti à pied devant de nombreux témoins présents dans la rue. Selon le procureur d'Ajaccio, Xavier Bonhomme, la victime a été touchée de "deux ou trois " balles au niveau du visage.

Jacques Nacer était une personnalité très connue en Corse, de sensibilité nationaliste. En 2007, il avait succédé à la CCI, à Raymond Ceccaldi, condamné dans le procès des marchés publics accordés à la Société méditerranéenne de sécurité.

Il faut "mettre fin à cette spirale mortifère"
(le préfet de Corse)

Le préfet de Corse s'est rendu sur place dans la soirée. Patrick Strzoda a voulu rendre hommage à "un homme ", un "commerçant " avec qui il "travaille tous les jours ".  Il a réaffirmé qu'une nouvelle stratégie de "lutte contre le crime organisé " se met en place en ce moment en Corse. Il demande de "mettre fin à cette spirale mortifère " et "à cette violence qui gangrène la Corse ".

François Hollande, interrogé en marge d'une visite à l'Institut Pasteur, a déclaré qu'il fallait, avec la justice, "faire toute la lumière et chercher les coupables ", ainsi que les "causes de cettes tueries qui concerne un certain nombre de personnalités ".

Selon nos confrères de France Inter , les ministres de l'Intérieur et de la Justice, Manuel Valls et Christiane Taubira sont partis pour la Corse dans la nuit. Ils devraient donner une conférence de presse jeudi dans la matinée.

Cette agression intervient près d'un mois après l'assassinat d'un avocat ajaccien, maître Antoine Sollacaro : elle porte à 17 le nombre de personnes tuées par balles dans l'île depuis le début de l'année. Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, est attendu en Corse le 29 et le 30 novembre en compagnie de la ministre de la Justice. Le gouvernement s'est engagé à lutter contre le crime organisé sur l'île.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.