Le Mans : un mort et deux blessés à l'arme blanche dans une rixe 

La rixe s'est déroulée samedi soir dans le quartier des Sablons, rapporte France Bleu Maine. Un jeune homme de 23 ans a succombé à ses blessures à l'arme blanche.

Article rédigé par
avec France Bleu Maine - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Mans (Sarthe). (GOOGLE MAPS)

Un homme de 23 ans est mort et deux autres âgés de 22 et 25 ans ont été blessés lors d’une rixe dans la soirée du samedi 30 mai au Mans (Sarthe) dans le quartier des Sablons, indique France Bleu Maine dimanche après-midi. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue, a indiqué le parquet du Mans joint par France Bleu Maine, sans préciser le nombre exact.

Les faits se sont déroulés devant un immeuble rue de Suisse, vers 23h30 samedi soir, dans le quartier des Sablons. Un groupe d’un peu moins de dix personnes est allé chercher trois autres personnes qui étaient dans cet immeuble. Quelques minutes plus tard, ils sont tous descendus dans la rue. La bagarre a éclaté entre le groupe et les trois autres jeunes hommes, pour une raison encore inconnue. Elle n’a duré que deux minutes, mais l’agression était très violente.

La deuxième rixe mortelle en moins de six mois dans le quartier

Certains participants ont arraché des morceaux de bois d’une palissade pour frapper les trois hommes d'une vingtaine d'années. Très rapidement, le groupe s'est séparé en deux et a quitté les lieux. Certains habitants ont alerté les secours et tenter d’aider les trois victimes. L'une d'elle a succombé à ses blessures à l'arme blanche. Le jeune homme de 23 ans était installé depuis trois semaines dans cet immeuble et travaillait comme livreur de repas à vélo.

Son co-locataire, âgé de 22 ans, a été touché à une fesse. Le troisième homme, âgé de 25 ans, mais qui vit dans un immeuble à quelques centaines de mètres, a été blessé assez grièvement à l'abdomen, selon différents témoignages.

Dans le quartier des Sablons, il s'agit de la deuxième rixe mortelle en moins de six mois. Un jeune guinéen de 18 ans était mort après avoir été frappé à l'arme blanche le soir de la Saint-Sylvestre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.