Cet article date de plus de quatre ans.

Le forcené de Bollène délogé par la force par le GIGN mais sans être blessé

Un homme armé d'un couteau et ayant exhibé un colis suspect a été interpellé par les forces de l'ordre après être resté retranché plusieurs heures mardi dans un hôtel Formule 1 de Bollène.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les négociations ont duré plusieurs heures, mais l'homme refusait de parler © MaxPPP)

Le forcené de Bollène, dans le Vaucluse, a été délogé par le GIGN, par la force mais sans être blessé, rapporte ce mardi soir France Bleu Drôme Ardèche. L'homme a été arrêté vers 20h45 dans un hôtel Formule 1 en bordure de l'autoroute A7.

Une sorte de boîtier dont dépassaient des fils

Selon les informations de France Bleu Drôme Ardèche, il s'agit d'un majeur, âgé de moins de 30 ans. Le forcené a refusé de payer sa chambre d'hôtel, les responsables ont alors appelé les forces de l'ordre, et l'homme s'est retranché à l'intérieur de sa chambre. Il s'est montré agressif, avait une arme blanche et un colis suspect en sa possession, une sorte de boîtier dont dépassaient des fils.

Plusieurs heures de négociations

Un périmètre de sécurité de 250 mètres a donc été mis en place, l'A7 a été coupée vers 15h30, dans les deux sens entre Montélimar-Sud (Drôme) et Orange-Nord (Vaucluse), sur 38 kilomètres, provoquant d'importants bouchons. Les riverains et les clients de l'hôtel ont été évacués. Les négociations ont duré plusieurs heures, mais l'homme refusait de parler, explique France Bleu Drôme Ardèche. Finalement, le GIGN est intervenu pour le déloger et il a été placé en garde à vue. Selon le maire de Bollène Marie-Claude Bompard, l'homme a été interné en unité psychiatrique, mais cette information n'a pas été confirmée.

L'autoroute A7 coupée pendant 4h30

L'autoroute A7 a été totalement rouverte à la circulation vers 20h sur décision de la préfecture du Vaucluse, après 4h30 de coupure. Des bouteilles d'eau ont été distribuées aux automobilistes coincés dans les bouchons sur la Nationale 7, qui longe l'autoroute. Au total, 80 militaires, une quinzaine de policiers municipaux, les pompiers et le Samu ont été mobilisés sur cette opération, précise France Bleu Drôme Ardèche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.