Le château de Versailles prend sa tenue pour un déguisement et lui refuse l'entrée

Couturière et passionnée par le XVIIIe siècle, Paloma Bernot n'a pas pu visiter l'ancienne résidence de Louis XIV et Louis XVI en raison de sa tenue. Contactée par franceinfo, la direction du monument "regrette" cette décision.

La tenue de Paloma Bernot refusée par le château de Versailles, mercredi 26 décembre 2018. 
La tenue de Paloma Bernot refusée par le château de Versailles, mercredi 26 décembre 2018.  (DR)

Son "rêve de gosse" devra attendre. Paloma Bernot, 25 ans, comptait profiter de ses vacances en région parisienne pour visiter le château de Versailles. Dans la matinée du mercredi 26 décembre, la jeune femme se présente donc à l'entrée, accompagnée de sa sœur. "Là, les vigiles m'arrêtent pour me dire que ce n'est pas possible, raconte-t-elle à franceinfo. On me dit que les déguisements et les costumes sont interdits."

Paloma Bernot porte une longue robe à fleurs, un col en fourrure, une broche et de longs gants blancs, car elle est créatrice de mode. Son inspiration : le XVIIIe siècle. Elle explique alors aux vigiles qu'il "ne s'agit pas d'un déguisement" mais bien de sa "tenue quotidienne" et qu'elle n'a d'ailleurs "rien d'autre à [se] mettre".

"Ils acceptent alors de me laisser passer, nous faisons trois heures de queue mais au moment de franchir la dernière porte, on me refuse encore l'accès en me disant que ma tenue est 'incorrecte'. Sans me donner plus d'explications", poursuit la jeune femme. Elle aura beau insister, rien n'y fait : "On nous a mis dehors." 

Dépitées, la jeune couturière et sa sœur ont partagé leur colère sur les réseaux sociaux. "Je vous laisse juger du délit avec la photo de ma tenue", écrit Paloma Bernot sur la page Facebook de sa société, Madame Augustine. "Je suis triste, en tant que citoyenne et grande amoureuse de la culture, que certains lieux et musées publics puissent interdire l'accès à ceux qui se présentent à eux en fonction de leur sexe et de leurs vêtements", poursuit la jeune femme originaire de Touraine.

"Une erreur", d'après le château de Versailles

Contacté jeudi par franceinfo, le château de Versailles explique que la tenue de Paloma Bernot a été "estimée contrevenante au règlement de visite" et parle d'une "erreur" qui "a pu être commise dans l'appréciation de la tenue de la personne". Le château de Versailles "le regrette" et fait savoir que "de nouveaux billets d'entrée lui seront proposés pour une prochaine visite".

A propos de son règlement, l'établissement précise que "depuis de nombreuses années, le château de Versailles, à l'égal d'autres musées, interdit en pratique le port des tenues costumées ou des déguisements, dont la conformation encombrante ou les accessoires peuvent porter atteinte à la sécurité des œuvres ou perturber le bon déroulement de la visite, notamment dans des périodes de fréquentation soutenue". 

Et d'ajouter que le château de Versailles accueille des visiteurs du monde entier (en 2018, il a reçu plus de 80% de visiteurs étrangers) : "Toutes les coutumes vestimentaires y sont donc bien évidemment acceptées, sous la simple réserve de respecter les règles de sécurité en vigueur."