Cet article date de plus de neuf ans.

La prise d'otages terminée près de Béziers, le forcené arrêté

Un forcené, complètement ivre, a été arrêté vendredi matin par les gendarmes, après s'être retranché dans son domicile de Portiragnes, à une dizaine de kilomètres de Béziers. Il a retenu pendant plusieurs heures sa femme, la fille de celle-ci et son petit ami, libérés par le GIGN dans la nuit de jeudi à vendredi. L'homme est tout simplement sorti de chez lui pour se rendre aux gendarmes.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

La prise d'otages a débuté en fin d'après-midi dans la commune de Portiragnes (Hérault), près de Béziers. Armé d'un 22 long rifle, un homme s'est retranché au rez-de-chaussée de son pavillon. Il a retenu pendant près de dix heures sa femme, une employée de mairie de 46 ans qu'il a épousé il y a trois mois, ainsi que la fille de cette dernière et son petit ami. Les trois personnes ont été extraites par une échelle, à l'insu du mari, complètement ivre. Ce dernier a apparemment craqué quand sa femme lui a annoncé qu'elle voulait le quitter. Un périmètre de sécurité a été installé autour des lieux. 

 Les gendarmes de la compagnie de Béziers ont finalement procédé à son arrestation dans la matinée ce vendredi. Il ne leur a pas fallu beaucoup d'efforts ; le forcené a tout simplement ouvert la porte de chez lui pour se rendre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.