La police traque les pickpockets dans les transports en commun parisiens

Les vols à la tire sont particulièrement nombreux l'été avec l'afflux de visiteurs dans la capitale.

Métro parisien (image d\'illustration).
Métro parisien (image d'illustration). (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Les vols à la tire sont plus nombreux en cette période estivale dans les bus et métros parisiens, avec l'afflux de touristes. Pour traquer les pickpockets, un millier de policiers de la brigade des réseaux ferrés sont spécialement affectés à la surveillance dans les transports en commun. L'an dernier, 2 130 interpellations ont été effectuées dans le métro parisien, selon les informations de France Bleu Paris.

Les policiers guettent les comportements suspects. "Ca va être une attitude, un comportement, des individus qui se mettent souvent en retrait sur un quai, qui laissent passer plusieurs rames sans y monter, c'est suspect", explique l'une des policières. Tous les agents sont habillés en civil. "On est habillés de manière totalement banale. L'objectif c'est de se fondre dans la masse."

1 500 voleurs interpellés depuis janvier

Ce jour-là, les policiers ont interpellé un pickpocket soupçonné d'avoir volé un iPad. L'arrestation a eu lieu dans une rue du quartier du Marais, après une longue traque qui a commencé dans le métro, où les agents avaient repéré un comportement suspect. "En gare, il a commencé à s'approcher d'une usagère, et juste en haut de l'escalator il a fait demi-tour", raconte un policier. "Donc là c'est un comportement qui n'est pas normal."

Depuis le début de l'année 2018, près de 1 500 voleurs ont été interpellés dans les transports en commun parisiens.

Le reportage de Sylvie Charbonnier
--'--
--'--