La philosophe et psychanalyste Anne Dufourmantelle se noie en portant secours à des enfants

Ils étaient allés se baigner par drapeau rouge, alors qu'il y avait un très fort vent et des vagues.

Anne Dufourmantelle qui présente son livre \"L\'envers du feu\" à la librairie Mollat de Nancy (Meurthe-et-Moselle), en septembre 2015.
Anne Dufourmantelle qui présente son livre "L'envers du feu" à la librairie Mollat de Nancy (Meurthe-et-Moselle), en septembre 2015. (LIBRAIRIE MOLLAT / YOUTUBE)

La philosophe et psychanalyste Anne Dufourmantelle s'est noyée en portant secours à des enfants sur la plage de Pampelonne à Ramatuelle (Var), a-t-on appris dimanche 23 juillet auprès de ses proches. Les gendarmes de Saint-Tropez ont confirmé la mort d'une femme de 53 ans vendredi, sans donner son identité.

Anne Dufourmantelle a tenté de secourir des enfants qui étaient allés se baigner alors qu'il y avait un très fort vent et des vagues, avec drapeau orange puis rouge (baignade interdite). Ses obsèques auront lieu mardi à 15 heures à Ramatuelle, a précisé son compagnon, Frédéric Boyer.

Hommages du monde de la culture

Anne Dufourmantelle avait publié de nombreux essais. En 2015, elle avait également sorti un roman intitulé L'Envers du feu. Depuis deux ans, elle collaborait au journal Libération comme chroniqueuse. "Quand il y a réellement un danger auquel il faut faire face (...), il y a une incitation à l'action très forte, au dévouement, au surpassement de soi", avait-elle dit en 2015 dans un entretien à ce journal.

De nombreuses personnalités lui ont rendu hommage, à l'image de la ministre de la Culture Françoise Nyssen, et du philosophe Raphaël Enthouven.