Cet article date de plus de cinq ans.

La grande sculpture de Kapoor exposée à Versailles à nouveau vandalisée

La sculpture "Dirty corner" d'Anish Kapoor exposée dans les jardins du château de Versailles a été à nouveau vandalisée ce dimanche. La ministre de la Culture évoque des "dégradations innommables".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La sculpture d'Anish Kapoor a été vandalisée avec des inscriptions à caractère antisémite © MaxPPP)

Pour la seconde fois en moins de quatre mois, une œuvre de l'artiste Anish Kapoor a été dégradée. En juin, de la peinture jaune avait tâché la sculpture majeure appelée Dirty corner . Ce dimanche, ce sont cette fois des inscriptions faites à la peinture blanche qui ont été découvertes sur l'œuvre exposée dans les jardins du château de Versailles.

A LIRE AUSSI ►►►Oeuvre d'Anish Kapoor vandalisée : "Le vandalisme n'a pas fait avancer les choses"

La présidente de l'établissement du château de Versailles, Catherine Pégard, a décrit des messages violents, comme "La reine sacrifiée deux fois", "SS sacrifice Sanglant", le deuxième VIOl de la nation par l'activisme JUIF DEVIANT". Catherine Pégard s'est dite "scandalisée".

De son côté, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a évoqué d' "innommables dégradations et des messages de haine".

L'exposition, dès son installation en juin 2015, avait suscité la polémique en raison de la comparaison de l’oeuvre Dirty corne r avec "le vagin de la reine" d’Angleterre. Des mots attribués à l’artiste, mais que celui-ci dément avoir prononcés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.