Cet article date de plus de huit ans.

L'incendie de forêt stabilisé en Gironde

L'important incendie en cours près de Bordeaux est stabilisé au 2ème jour de lutte. Il a détruit vendredi quelque 350 hectares de pinède et obligé à l'évacuation de plusieurs centaines de personnes. Des moyens aériens ont été mobilisés dès ce matin.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Plus de 60 camions de pompiers sont restés mobilisés toute la nuit en Gironde pour éteindre le feu © Maxppp)

Le feu s'est déclenché en début d'après-midi vendredi à Saint-Jean-d'Illac, à 25 kilomètres à l'ouest de Bordeaux, peut-être à cause d'un simple mégot de cigarette. Au total, 180 sapeurs-pompiers et 48 camions-citernes appuyés par quatre Canadairs venus de Marignane (Bouches-du-Rhône) et par un avion Dash bombardier d'eau local ont lutté toute l'après-midi contre les flammes. Les mêmes moyens aériens sont mobilisés ce samedi pour la deuxième journée. Toute la nuit, plus de 60 camions de pompiers sont restés à pied d'oeuvre, espérant sans résultat que la pluie noierait les flammes. Mais des vents de 50km/h les ont attisé. A défaut de le stabiliser, les pompiers ont réussi à le stabiliser, profitant d'une chute des vents.

Un mégot serait à l'origine de l'incendie : la colère du maire de Saint-Jean-d'Illac, Hervé Seyve

D'autres renforts étaient attendus dans la soirée. Après l'évacuation d'un camp de gens du voyage - les 63 familles ont été prises en charge par la municipalité de Saint-Jean-d'Illac -, 400 à 450 personnes habitant Saint-Jean-d'Illac et la commune voisine de Pessac ont été évacués dans la soirée.

"A ce stade, aucun bâtiment n'a été brûlé "

"A titre préventif, le préfet a décidé l'évacuation d'une centaine de maisons dont les occupants ont tous été pris en charge ", a indiqué le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué diffusé tôt samedi matin. "A ce stade, aucun bâtiment n'a été brûlé ", a-t-il ajouté. Un autre incendie qui s'était déclaré dans l'après-midi dans le secteur de l'aéroport de la Teste, près d'Arcachon (Gironde), a été maîtrisé. Une dizaine d'hectares ont brûlé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.