Cet article date de plus de dix ans.

L'état de catastrophe naturelle sera reconnu après l'orage sur Nancy

Le nouveau ministre de l'intérieur, Manuel Valls, s'est rendu à Nancy aujourd'hui, quelques heures après le violent orage et les précipitations record qui ont touché la ville. Une personne a été tuée et les dégâts matériels sont lourds.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les pluies sont tombées en fin de nuit dernière à Nancy. Ces
précipitations record ont occasionné de lourds dégâts et toute la journée les
habitants de la ville se sont employés à nettoyer leurs maisons.

Certaines ont
été envahies par plus d'un mètre de boue ou d'eau. Des voitures ont été déviées
par les flots sur plusieurs centaines de mètres. Des milliers de foyers ont été
privés d'électricité de nombreuses heures. Par ailleurs une personne âgée
est morte dans sa cave surprise, par la montée des eaux.

Le
ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, s'est rendu à Essey-lès-Nancy en fin d'après-midi.
Il a rencontré plusieurs sinistrés. Il a surtout promis ce que beaucoup
attendaient, a savoir de "faire en sorte que les procédures de reconnaissance de
catastrophe naturelle soient mises en œuvre le plus rapidement possible"
.

Ces précipitations ont
battu un record absolu à Nancy puisqu'il est tombé en quelques heures 103 millimètres d'eau. Autant qu'en un
mois. Dans la journée, Météo France a évoqué un phénomène "méditerranéen"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.