Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Les deux pilotes d'"Air Cocaïne" placés en détention : "Le but, c'est d'attendrir la viande", dit leur avocat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Me Eric Dupond-Moretti, avocat de Bruno Odos, devant la caméra de France 2
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Me Eric Dupond-Moretti, avocat de Bruno Odos, a réagi devant la caméra de France 2 lundi.

Neuf jours après leur rocambolesque évasion de Saint-Domingue, les pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos ont été rattrapés par la justice française et placés en détention, lundi 2 novembre, en vue de leur comparution devant une juge d'instruction.

Pascal Fauret a été placé en détention provisoire après avoir été entendu à Lyon par le juge des libertés et de la détention. Bruno Odos, quant à lui, a été écroué après avoir été entendu à Grenoble. Les deux hommes doivent être transférés à Marseille pour être entendus par la juge d'instruction qui enquête sur le volet français de ce vaste trafic de drogue transatlantique, surnommé "Air Cocaïne".

"C'est vexatoire, c'est humiliant"

"On a complètement dévoyé ce qu'est le mandat d'amener. C'est scandaleux, cette histoire", a lancé Me Eric Dupond-Moretti, avocat de Bruno Odos, devant la caméra de France 2. Selon l'avocat, les deux pilotes et leurs avocats avaient appelé la magistrate pour lui dire qu'ils étaient à sa disposition. "C'est vexatoire, c'est humiliant et, en réalité, le but, c'est d'attendrir la viande", a-t-il déclaré, visiblement énervé par le fait que les pilotes dorment en prison ce lundi soir.

Les gendarmes se sont présentés tôt lundi aux domiciles de Pascal Fauret, 55 ans, dans la banlieue de Lyon, et de Bruno Odos, 56 ans, en Isère, munis du mandat d'amener de la juge Christine Saunier-Ruellan, qui instruit le dossier depuis février 2013.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.