Cet article date de plus de quatre ans.

Procès des "cols rouges" : des peines jusqu'à 18 mois ferme prononcées par le tribunal correctionnel de Paris

Le tribunal correctionnel de Paris a rendu ce mardi en début d'après-midi un long délibéré dans le procès dit des "cols rouges".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ouverture du procès le 14 mars 2016 (THOMAS SAMSON / AFP)

Une quarantaine de commissaires-priseurs et de commissionnaires de l'hôtel de vente Drouot, surnommés les "cols rouges", étaient jugés pour recel de vols, et association de malfaiteurs.

Dans le détail, sept d'entre eux écopent de peines de 18 mois de prison ferme ; six écopent de 10 mois ferme ; cinq de 6 mois ferme et huit autres sont condamnés à 12 mois de prison avec sursis, présent sur place. Trois commissaires-priseurs sont enfin condamnés à 18 mois ferme et 1 an avec sursis.

Le tribunal ordonne par ailleurs la dissolution de l'UCHV, l'Union des commissionnaires de l'hôtel des ventes. Cette corporation créée en 1834, réunissait les commissionnaires chargés de la manutention et du transport des biens à l'hôtel Drouot à Paris, et agissait en situation de monopole de facto jusqu'à l'éclatement de l'affaire en 2010.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.