Air Cocaïne : coup d’envoi du procès devant les assises d’Aix-en-Provence

Le procès des deux pilotes de l’affaire Air Cocaïne débute lundi 18 février devant la cour d’assises spéciales des Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence. Il s’agit d’une histoire rocambolesque.  

Ce sont deux des protagonistes les plus attendus du procès : Bruno Odos, 59 ans et Pascal Fauret, 58 ans. Ils étaient aux commandes d’un jet rempli de cocaïne en 2013. Ils espèrent un renvoi de leur procès. À leurs côtés figurent sept autres accusés, dont le commanditaire présumé de ce trafic de drogue international, Ali Bouchareb.

Une évasion rocambolesque

Tout démarre en mars 2013, sur le tarmac de l’aéroport de Punta Cana (République dominicaine). La police découvre dans ce jet privé 26 valises, contenant 260 kg de cocaïne. À son bord : quatre Français, les deux pilotes et deux passagers. L’avion s’apprêtait à décoller pour Saint-Tropez (Var). En août 2015, les quatre Français sont condamnés à 20 ans de prison par la justice dominicaine. Quelques mois plus tard, les deux pilotes sont exfiltrés au terme d’une évasion rocambolesque, puis incarcérés à leur retour en France. Quatre ans après les faits et 62 000 pièces de procédure plus tard, neuf personnes comparaissent aujourd’hui devant la cour d’assises spéciale des Bouches-du-Rhône.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pascal Fauret (à droite) et Bruno Odos (deuxième à droite) à Saint-Domingue le 15 août 2015.
Pascal Fauret (à droite) et Bruno Odos (deuxième à droite) à Saint-Domingue le 15 août 2015. (ERIKA SANTELICES / AFP)