Affaire "Air Cocaïne" : les deux pilotes français acquittés en appel

En première instance, Pascal Fauret et Bruno Odos avaient été condamnés à six ans de prison.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les pilotes Bruno Odos (à gauche) et Pascal Fauret (à droite), le 18 février 2019 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). (GERARD JULIEN / AFP)

Rebondissement judiciaire dans l'affaire "Air Cocaïne". Condamnés à six ans de prison en première instance, les pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos ont été acquittés, jeudi 8 juillet, en appel par la cour d'assises spéciale d'appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). L'avocat général avait requis une peine de six ans de prison, les voyant comme des "exécutants" qui avaient "le droit, voire le devoir de se poser des questions".

Pour les autres accusés de ce procès, la cour a confirmé les condamnations prononcées en première instance pour les gérants de la compagnie d'aviation Pierre-Marc Dreyfus et Fabrice Alcaud (6 ans de prison), ainsi que pour Ali Bouchareb, le commanditaire présumé du trafic de drogue (18 ans de prison). Le chauffeur de ce dernier, Michel Ristic, a été acquitté, comme en première instance.

Cette affaire avait éclaté une nuit de mars 2013 avec l'arrestation de quatre Français sur le tarmac de Punta Cana (République Dominicaine) au pied d'un Falcon chargé de 26 valises contenant 700 kilos de poudre blanche. Les pilotes ont toujours affirmé qu'ils ne savaient pas qu'ils transportaient de la cocaïne même s'ils ont eu des doutes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès "Air Cocaïne"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.