Maude Versini obtient un accord de son ex-époux mexicain pour la garde des enfants

Le protocole d'accord prévoit que la Française abandonne toutes ses poursuites judiciaires contre Arturo Montiel contre la possibilité de faire venir ses trois enfants en France sept semaines par an.

Maude Versini à Washington (Etats-Unis) le 14 octobre 2013. 
Maude Versini à Washington (Etats-Unis) le 14 octobre 2013.  (MLADEN ANTONOV / AFP)

 L'affaire menaçait de déborder sur le plan diplomatique. La Française Maude Versini et son ex-époux mexicain Arturo Montiel, ex-gouverneur de l'Etat de Mexico, sont parvenus à un accord sur la garde de leurs enfants samedi 4 avril, mettant fin à un conflit de trois ans devant les tribunaux.

Le protocole d'accord, signé devant un juge du tribunal de Lerma, dans l'Etat de Mexico (centre), prévoit que la Française abandonne toutes ses poursuites judiciaires contre Arturo Montiel, ex-mentor politique de l'actuel président mexicain Enrique Pena Nieto, contre la possibilité pour elle de faire venir ses trois enfants en France sept semaines par an.

"Je n'ai pas eu trop le choix"

"Nous avons signé cet accord hier soir où finalement je lâche beaucoup, beaucoup trop à mon goût, mais je n'ai pas eu trop le choix", a réagi Maude Versini dimanche soir, avant de rentrer à Paris après une semaine de vacances de Pâques passée avec ses enfants dans l'Etat de Mexico.

L'affaire Versini avait été évoquée en privé par les présidents mexicain et français durant la visite de François Hollande au Mexique en avril 2014. Le soulagement commun devrait prévaloir au niveau diplomatique alors que le président mexicain est prévu pour être un invité d'honneur lors des cérémonies de la fête nationale française, le 14 juillet 2015.

Le premier retour en France des trois enfants depuis décembre 2011 est prévu le 1er juillet prochain. "Mon espoir c'est qu'en fait les enfants, un peu plus grands, disent à leur père : Papa, on veut rentrer avec maman", a déclaré Maude Versini avant de prendre l'avion du retour pour Paris, accompagnée de sa mère et de ses deux filles d'un second mariage, Tara, six ans et demi, et Laura, six mois.