Justice : l'émouvant témoignage de Marin face à son agresseur

Le procès de l'agresseur de Marin, violemment frappé à la tête en novembre 2016 alors qu'il s'interposait dans une altercation, s'achève ce vendredi. La veille, l'audience a été marquée par la confrontation entre la victime et son agresseur.

France 3

Il avait la vie devant lui. Aujourd'hui, Marin conserve de très graves séquelles de l'agression dont il a été victime il y a un an et demi. Hier, jeudi 3 mai, devant la cour d'assises des mineurs, il s'est adressé directement à son agresseur. En novembre 2016, à Lyon (Rhône) Marin avait été violemment frappé à la tête par un jeune homme pour s'être interposé dans une altercation. Il a subi depuis quatre opérations crâniennes et se trouve toujours en rééducation. Son agresseur, un jeune toxicomane mineur au moment des faits, a été incarcéré.

Confrontation bouleversante

Au cours de l'audience, Marin a tenté d'établir un dialogue avec lui. "Il lui a dit qu'il essaierait de lui pardonner, il lui a demandé de changer de manière de vivre, d'évoluer, en prison", explique Audrey, la mère de Marin. L'accusé, lui, a conscience d'avoir "détruit sa vie". Le procès se tient à huis clos, car l'accusé était mineur au moment des faits. Le verdict est attendu dans la soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marin, 20 ans, arrive accompagné d\'une proche au palais de justice de Lyon, le 3 mai 2018.
Marin, 20 ans, arrive accompagné d'une proche au palais de justice de Lyon, le 3 mai 2018. (JEFF PACHOUD / AFP)