Cet article date de plus de deux ans.

Gironde : l'ancien député Benoît Simian condamné à huit mois de prison avec sursis pour harcèlement

Ancien député La République en marche de la Gironde, il a été condamné pour avoir, à de nombreuses reprises depuis le printemps 2020, tenté d'intimider son épouse, avec qui il est en instance de divorce.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'ancien député Benoit Samian, le 4 février 2020 à l'Assemblée nationale à Paris. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Benoît Simian, ancien député LREM de la Gironde, a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour harcèlement sur son ex-compagne jeudi 23 juin, a appris France Bleu Gironde.

>> Ce que l'on sait des accusations de harcèlement portées contre le député Benoît Simian par son épouse

Une interdiction de contact d'un an avec un son ex-compagne, avec qui il est en instance de divorce, a également été prononcé. Le parquet avait relevé 41 faits de harcèlement. Benoît Simian devra payer 5 000 euros de préjudice moral et 1 200 euros de frais d'avocats. L'ancien député ne prévoit pas de faire appel, précise France Bleu Gironde.

Benoît Simian a été condamné pour avoir, à de nombreuses reprises depuis le printemps 2020, tenté d'intimider son épouse, avec qui il est en instance de divorce. L'élu ex-LREM se rendait régulièrement au domicile qui appartient désormais à sa femme, pour passer dans sa permanence parlementaire située dans le jardin de la propriété.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.