Cet article date de plus de trois ans.

Cher : évadé des Baumettes à Marseille pour échapper aux conditions de détention, un détenu condamné à 3 mois de prison

Un détenu de la prison des Baumettes à Marseille (Bouches-du-Rhône) a été condamné par le tribunal de Bourges (Cher), mercredi, à trois mois de prison pour s'être évadé afin d'échapper aux conditions difficiles de détention.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Visite de la prison des Baumettes, à Marseille (Bouches-du-Rhône), à la suite de travaux engagés dans la rénovation des cellules et de plusieurs parties communes, le 5 janvier 2013. (MAXPPP)

Un détenu de la prison des Baumettes, à Marseille (Bouches-du-Rhône), qui s'était évadé pour échapper aux conditions difficiles de détention, vient d'être condamné à trois mois de prison, rapporte France Bleu Berry, mercredi 10 janvier. L'homme, âgé de 27 ans, n'avait pas d'attache dans le Sud, mais comme il avait été interpellé à Avignon (Vaucluse), c'est à la prison des Baumettes qu'il était incarcéré.

Ne rentre pas après une permission

Fin août 2017, au terme d'une de ses permissions de sortie, il n'est pas rentré à Marseille. Il est retourné chez sa mère, à Bourges (Cher). C'est là qu'il se fait arrêter lors d'un banal contrôle routier le 8 janvier dernier. Il est repéré, par des policiers, dans une voiture en train de griller un feu rouge.

Devant le tribunal correctionnel de Bourges, l'ex-détenu a expliqué qu'il comptait se rendre pour terminer de purger sa peine, mais surtout pas aux Baumettes. "Les conditions de détention y sont très difficiles", a-t-il déclaré. Son avocate précise que son client, n'étant pas originaire de Marseille, "était devenu le bouc émissaire des autres détenus. Il a été victime de brimades et de racket". Le tribunal correctionnel de Bourges l'a condamné à trois mois de prison. La maison d'arrêt du Bordiot, à Bourges, étant actuellement surpeuplée, il purgera cette peine à Nevers (Nièvre). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.