Balcon effondré à Angers : le procès s’ouvrira le 9 février 2022

Publié
Balcon effondré à Angers : le procès s’ouvrira le 9 février 2022
FRANCE 2
Article rédigé par
H.Puffeney, L.Pekez, L.Marques, S.Lacombe - France 2
France Télévisions

C'est un accident qui a marqué les esprits : celui du balcon qui s'est effondré le 15 octobre 2016 à Angers (Maine-et-Loire) alors que les locataires de l'appartement organisaient une fête. Quatre personnes sont mortes dans l'accident. Le procès des constructeurs s'ouvrira mercredi 9 février.

Pour la première fois, le groupe d’amis qui a vécu l'effondrement du balcon accepte de parler devant les caméras. Dans la nuit du 15 octobre 2016 à Angers (Maine-et-Loire), une pendaison de crémaillère a tourné au drame. Cécile était présente, discutant avec un ami sur le balcon. "Je me souviens, il me dit ‘c’est bizarre, il bouge le balcon’ (…) et tout d’un coup, on parle, et là on entend une sorte de bruit sourd, et il s’effondre", raconte la jeune femme. "J’avais une dalle au niveau du dos et des gravas au niveau de la tête. Je suis resté une heure sous les dalles", explique Baptiste, autre rescapé de l’incident.

Des malfaçons pointées du doigt selon l’enquête

Le bilan est lourd. Quatre de leurs amis, âgés de 18 à 25 ans perdent la vie après une chute de trois étages, soit huit mètres de haut. Cinq personnes sont renvoyées devant la justice, de l’architecte au conducteur de travaux. Ils se rejettent la responsabilité de l’accident ce qui est insupportable pour les familles des victimes. Pourtant, l’enquête révèle bien des malfaçons dans la construction du balcon. Elles attendent enfin une condamnation après cinq ans d’attente. Le procès doit s’ouvrir mercredi 9 février.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.