Nice : un pédophile avoue avoir agressé sexuellement 15 enfants

En larmes, le pédophile Aurélien Jarrier a pris la parole, vendredi, devant la cour d'assises de Nice pour avouer ses crimes.

Le procès d\'Aurélien Jarrier, à huis-clos, s\'est ouvert le 9 octobre 2014 à Nice. 
Le procès d'Aurélien Jarrier, à huis-clos, s'est ouvert le 9 octobre 2014 à Nice.  (VALERY HACHE / AFP)

Il a avoué le dernier jour de son procès. Le pédophile Aurélien Jarrier a reconnu avoir agressé sexuellement quinze enfants, vendredi 24 octobre, devant la cour d'assises des Alpes-Maritimes, à Nice.

L'accusé a continué de nier les accusations portant sur quatre victimes sur les 19 identifiées par la procédure. "Pour les autres, c'était vrai et je leur demande pardon", a-t-il poursuivi, selon Isabelle Silvano, l'avocate d'une partie victime. L'accusé a avoué avoir manipulé les familles afin de laisser libre cours à ses pulsions sur leurs enfants.

L'accusé resté muet jusqu'ici

L'homme de 38 ans, réfugié dans le mutisme dès le quatrième jour d'un procès de plus de deux semaines, a pris la parole, en larmes, juste avant l'entrée en délibération du jury. De sa poche, il sort des notes manuscrites et se lance dans un monologue d'une dizaine de minutes, indique Corse-Matin. Les victimes et leurs familles sont sorties bouleversées de la salle d'audience.

Une peine maximale de vingt ans de réclusion, assortie d'une période de sûreté des deux tiers, a été requise jeudi à son encontre par l'avocat général Philippe Vique.  Le verdict doit être rendu dans l'après-midi.