Jura : 16 collégiens intoxiqués après une épreuve sportive, des analyses en cours

À Morbier, dans le Jura, 16 collégiens qui participaient à un cross ont été pris de malaises, de douleurs et de convulsions à l'issue de leur course. Quelle est l'origine de cette intoxication ? Les premières analyses n'ont pas apporté de réponse. D'autres sont toujours en cours.

France 2

Encore marqués, la plupart des élèves rencontrés aux abords du collège ont pris part à la course, jeudi 3 octobre. Lors de leur dernière épreuve sportive, certains ont vu leurs camarades brutalement pris de malaises et de convulsions. Cinq collégiennes ont été hospitalisées à l'issue de la course. Seule l'une d'entre elles l'est encore vendredi. Son pronostic vital n'est plus engagé, comme il l'était jeudi. Elle a repris conscience vendredi matin. Les enquêteurs n'ont pas déterminé l'origine de l'intoxication.

Le parquet n'écarte aucune piste

Un stand de ravitaillement était installé près du stade, avec des viennoiseries, de l'eau servie en pichets et du sirop à diluer. Des analyses toxicologiques sont en cours sur ces produits. Les quatre collégiennes sorties de l'hôpital ont pu être auditionnées. Les autorités sanitaires n'ont détecté aucune anomalie sur le réseau d'eau potable, mais n'ont pas eu accès aux pichets d'eau, qui ont été saisis et sont en cours d'analyse. Les résultats seront connus la semaine prochaine. D'ici là, le parquet observe la plus grande prudence et n'écarte aucune piste, y compris celle d'un acte volontaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un camion de pompiers à l\'entrée d\'un service des urgences à Nantes, le 30 avril 2019.
Un camion de pompiers à l'entrée d'un service des urgences à Nantes, le 30 avril 2019. (LOIC VENANCE / AFP)