Isère : la directrice déléguée d'un hôpital victime de menaces, une enquête ouverte

Une enquête a été ouverte après la découverte d'un tag représentant une croix gammée et d'une fausse bombe menaçant la directrice déléguée d'un établissement hospitalier de Saint-Laurent-du-Pont, en Isère.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 Saint-Laurent-du-Pont, en Isère. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête après des menaces envers la directrice déléguée de l'hôpital de Saint-Laurent-du-Pont en Isère, indique France Bleu Isère mercredi 29 juin. Le Conseil représentatif des institutions juives (Crif) dénonce des menaces à caractère antisémite.

Mardi, une bombe factice composée d'un faux cocktail molotov relié à une bouteille de gaz vide a été retrouvée devant le domicile de la victime. Une croix gammée associée à son nom a été taguée sur le mur d'une grange située près de l'entrée de l'hôpital.

La justice enquête donc sur des "menaces de mort ou atteinte aux biens dangereuse pour les personnes à l'encontre d'un chargé de mission de service public et dégradation d'un bien" et "tentative de destruction du bien d'autrui par moyen dangereux pour les personnes". La direction du CHU de Grenoble, dont dépend l'hôpital, a déposé plainte. Elle condamne fermement ces actes dans un communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.