Interpellé à Marseille, un homme mis en examen pour un double meurtre à Pantin

Cet Ethiopien de 24 ans est soupçonné d'avoir tué d'une quinzaine de coups de couteau chacune une femme et sa fille fin février à Pantin (Seine-Saint-Denis).

Les corps des deux victimes avaient été découverts lundi 24 février, gisant dans leur logement situé sur l\'avenue du Général-Leclerc, à Pantin (Seine-Saint-Denis). 
Les corps des deux victimes avaient été découverts lundi 24 février, gisant dans leur logement situé sur l'avenue du Général-Leclerc, à Pantin (Seine-Saint-Denis).  (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Un Éthiopien de 24 ans, soupçonné d'avoir tué d'une quinzaine de coups de couteau chacune une femme et sa fille fin février à Pantin (Seine-Saint-Denis), a été mis en examen mardi 8 avril  après son interpellation à Marseille. L'homme, déjà connu pour des faits de violences volontaires, a été arrêté le 5 avril dans une agence postale marseillaise alors qu'il réclamait son Revenu de solidarité active (RSA).

"Le suspect, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt, a été interpellé devant une agence postale à Marseille où il s'était rendu pour retirer son revenu de solidarité active (RSA)" samedi, a expliqué une source proche de l'enquête. Présenté à un juge d'instruction de Bobigny (Seine-Saint-Denis) il a été mis en examen pour meurtres et placé en détention provisoire. On ignore les motivations de son geste. 

Le 24 février, les corps d'une Éthiopienne de 45 ans et de sa fille de 9 ans avaient été retrouvés dans un appartement à Pantin (Seine-Saint-Denis) par les secours, alertés par des proches, inquiets de ne plus avoir de nouvelles. Les deux victimes, allongées côte à côte dans un lit, ont été frappées chacune d'une quinzaine de coups de couteau, portés pendant leur sommeil. Un couteau ensanglanté avait été retrouvé sur place.