INFO FRANCEINFO. Essonne : des voleurs tombent sur le GIGN qui sortait d'entraînement et finissent en garde à vue

Mardi soir dans le sud de l'Essonne, quatre hommes ont été interpellés et placés en garde à vue pour "vol en réunion en bande organisée". Alors qu'ils avaient volé plusieurs véhicules, ils sont tombés sur des hommes du GIGN.

Un homme du GIGN (image d\'illustration)
Un homme du GIGN (image d'illustration) (REMI WAFFLART / MAXPPP)

Des voleurs ont été interpellés mardi 17 septembre au soir dans le sud de l'Essonne après avoir été repérés par des hommes du GIGN qui sortaient de leur entraînement, révèle franceinfo de sources concordantes.

Alors que les gendarmes d’élites circulent à bord de leur voiture banalisée, vers minuit et demi, au niveau de la commune de Guillerval (Essonne), au sud-ouest de Paris, ils repèrent une voiture suspecte. Le véhicule roule au ralenti avec plusieurs personnes à l’intérieur semblant faire des repérages. Il s’arrête devant une société de transports où une autre voiture attend, moteur allumé.

Trois majeurs et un mineurs placés en garde à vue

Les hommes du GIGN, qui ne sont pas en mission, préviennent les gendarmes d’Angerville, et décident de contrôler les occupants de la voiture. Pendant ce temps-là, la gendarmerie locale confirme une fois arrivée sur place, que la voiture qui était dans la société de transport est une voiture volée. Sur place, dans un conteneur, deux autres SUV haut de gamme sont trouvés par les gendarmes. Ces trois véhicules ont été dérobés ces 10 derniers jours dans le département de l’Essonne.

En tout, trois majeurs et un mineur de 16 ans ont été placés en garde à vue pour "vol en réunion en bande organisée", indique une source judiciaire à franceinfo. Elle peut donc durer jusqu’à 96 heures. Les malfrats semblaient très organisés. La plupart des suspects interpellés sont déjà connus pour des vols, dont l'un pour des vols de véhicule.