Cet article date de plus d'un an.

Infirmière tuée à Reims : un drame qui rappelle de mauvais souvenirs à certains soignants

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Infirmière tuée à Reims : un drame qui rappelle de mauvais souvenirs à certains soignants
Article rédigé par France 2 - A.Delcourt, L.Houel, France 3 Régions
France Télévisions
France 2
Une infirmière de l'hôpital de Reims, dans la Marne, est décédée mardi 23 mai, après avoir été attaquée au couteau la veille. Depuis des années, les soignants alertent sur les dangers de leurs métiers. Cette nouvelle affaire bouleverse les équipes médicales dans toute la France.

Une infirmière de l'hôpital de Reims (Marne) est décédée, mardi 23 mai, des suites d'une agression au couteau qui s'est déroulée la veille dans l'établissement. À l'hôpital de Calais (Pas-de-Calais), l'affaire bouleverse les équipes médicales. Infirmiers, médecins : tous manifestent leur solidarité. Pour certains, cette nouvelle agression réveille de mauvais souvenirs. Il y a quelques années, à Toulouse (Haute-Garonne), Patricia Lanco-Saint-Guily, une médecin généraliste, a été agressée par l'une de ses patientes. Elle a ensuite été séquestrée pendant plusieurs heures, avant l'intervention de la police.

Un climat devenu insupportable pour les syndicats

Pour Patricia Lanco-Saint-Guily, le drame de Reims révèle un climat latent de violence. Dernier exemple dans la région Occitanie : l'agression il y a deux mois de trois agents du centre hospitalier de Montauban (Tarn-et-Garonne). Pour les syndicats, le climat est devenu insupportable. Des syndicats qui multiplient les propositions pour améliorer la sécurité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.