Cet article date de plus de deux ans.

Incidents au Stade de France : les supporters madrilènes portent plainte également

Des policiers français ont été envoyés en Espagne pour recueillir les plaintes des supporters du Real Madrid qui ont été victimes de délits en marge de la finale de Ligue des champions au stade de France, le 28 mai. 

Article rédigé par Mathieu de Taillac
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'entrée du Stade de France, lors de la finale de la Ligue des Champions opposant Liverpool au Real de Madrid.  (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS)

Le dispositif lancé lundi 6 juin 2022 doit se prolonger jusqu’à vendredi prochain. Les supporters du Real Madrid, ayant été victimes de délits en marge de la finale de la Ligue des champions, peuvent se rendre au consulat pour être aidés à préparer une plainte. Comme à Liverpool, des policiers français ont été dépêchés spécialement dans la capitale espagnole. Les supporters madrilènes ont également la possibilité de télécharger les formulaires, qui peuvent être remplis en espagnol, afin de les envoyer au procureur.

>> Incidents au Stade de France : une association de supporters regrette une "opération de communication" après l'envoi de policiers à Liverpool

"Je vais le faire, parce que c'est horrible ce que l'on a vécu", témoigne Martin Varsavsky, entrepreneur dans le secteur des nouvelles technologies, présent le soir de la finale. "On veut dénoncer à l'ambassade ce que l'on nous a fait subir". Lui, allait au match avec sa femme et ses deux enfants de cinq et neuf ans. Il raconte une première agression en se rendant au stade. 

"Une centaine de personnes se sont approchées de nous, nous ont jetés par terre avant de prendre mes billets".

Martin Varsavsky

à franceinfo

Il raconte être allé voir des policiers, "très peu nombreux". Les agents lui auraient donné de nouveaux billets, bien moins bien placés. À la sortie, le récit qu'il décrit est encore pire. Un nouveau groupe de Français vient non plus les voler, mais les humilier. "Mes enfants criaient, pleuraient. Et eux, ils rigolaient. C’était une espèce de sadisme. Je n’ai jamais vu une chose comme ça".

Si la consécration du Real a mis du baume au coeur des supporters, elle ne suffit pas à effacer le très mauvais souvenir de ces violences aux abords du stade.

Les supporters espagnols peuvent aussi porter plainte pour les violences subies lors de la finale de la Ligue des champions au Stade de France - Reportage de Mathieu de Taillac

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.