Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo  Essonne : un autocar s'embrase totalement sur l'A6, sans faire de blessés

L'autocar, qui transportait des étudiants revenant du ski, a pris feu dimanche sur l'A6. Aucun blessé n'est à déplorer.

Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu Paris
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Vidéo postée sur Twitter le 10 mars 2019. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Un autocar transportant des étudiants de l'IUT de Sceaux (Hauts-de-Seine), qui revenaient d'une semaine au ski, s'est subitement embrasé, dimanche 10 mars vers 6 heures, sans faire de blessés, sur l'autoroute A6 à hauteur du Coudray-Montceaux, rapporte France Bleu Paris. Les passagers ont pu s'extraire à temps du véhicule, mais beaucoup ont été choqués et dénoncent l'état de vétusté du véhicule.

Le parquet d'Evry a ouvert une enquête pour établir les circonstances de cet accident qui aurait pu être dramatique, le feu ayant pris alors que la plupart des passagers de l'autocar dormaient, a appris franceinfo auprès de la procureure de la République Caroline Nisand. Plusieurs étudiants de l'IUT vont porter plainte, a appris France Bleu Paris auprès du maire de Sceaux, Philippe Laurent.

Des étudiants sous le choc

L'autocar, qui transportait une cinquantaine d'étudiants, a été complètement ravagé par les flammes, en quelques minutes seulement, après que le conducteur se fut arrêté sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute. Il n'y a pas eu de blessés, mais plusieurs élèves ont été choqués par la violence de l'incendie - dont les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux par plusieurs passagers du bus. 

Une cellule d'accompagnement psychologique a été mise en place par l'IUT de Sceaux, et sera ouverte ce mardi après-midi et également vendredi. Les étudiants concernés bénéficient également d'un suivi personnalisé, a indiqué l'IUT à France Bleu Paris.

Le voyage au ski avait été organisé par le bureau des sports (BDS) de l'IUT de Sceaux, qui avait mandaté une agence de voyage. L'autocar était lui-même affrété par un sous-traitant, a appris France Bleu Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.