Risques incendie : le parc des Calanques interdit au public

Une partie du sud-est de la France est toujours en alerte rouge pour des risques d'incendie, vendredi 2 août. Le parc national des Calanques (Bouches-du-Rhône) est par conséquent fermé au public pour la troisième fois en moins d'une semaine.

FRANCE 2

Pour des touristes en quête de fraîcheur, pas de baignade possible dans les Calanques. Le parc national, tout comme 22 autres massifs des Bouches-du-Rhône, est fermé. En cause, un risque très sévère d'incendie. "L'homme ne peut pas battre la nature, donc on comprend totalement", se résout un jeune homme. La sécheresse et les températures élevées combinées à un retour du mistral depuis la fin du mois de juillet font du parc des Calanques une zone particulièrement sensible aux risques d'incendie.

Les écogardes et les pompiers veillent sur le massif

Chaque jour, des écogardes viennent sensibiliser le public. Ils ont pour mission d'expliquer les raisons de la fermeture du parc. "Si on a des centaines, des milliers de personnes dans les Calanques et qu'un feu se déclenche, dans ces conditions-là, ça va être très compliqué de les évacuer", explique Gaël Palos, chef d'équipe des écogardes. Des pompiers veillent sur le massif des Calanques et les alentours. 18 personnes et quatre camions sont sur cette zone pour intervenir au moindre départ de feu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lionel Franc, le 22 août 2018 dans les calanques de Cassis.
Lionel Franc, le 22 août 2018 dans les calanques de Cassis. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)