Risque "très sévère" d'incendie : fermeture de dizaines de massifs dans le Sud-Est

Plusieurs préfectures du Sud-Est de la France ont pris des mesures d'urgence, mercredi 12 juillet, face aux risques d'incendie de forêt.

Un pompier sur les lieux d\'un incendie à Saint-Jean-d\'Illiac, en Gironde, le 25 juillet 2015. 
Un pompier sur les lieux d'un incendie à Saint-Jean-d'Illiac, en Gironde, le 25 juillet 2015.  (MEHDI FEDOUACH / AFP)

La menace est prise très au sérieux. Plusieurs préfectures du Sud-Est de la France alertent, mercredi 12 juillet, sur les risques "très sévères" de feux de forêt. Cela concerne le Vaucluse, la Corse, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence. L'accès à certains massifs forestiers est interdit. 

Quatre départements concernés

Dans le Vaucluse, la préfecture a pris la décision de fermer l'accès aux grands massifs du sud du département (Lubéron, monts de Vaucluse, collines de Basse-Durance). Cette mesure est effective à partir de mercredi, à midi.

En Corse, les massifs forestiers de Bonifato, du Fango et la partie ouest du territoire de l'Agriate sont fermés depuis 7 heures mercredi. Ils resteront inaccessibles jusqu'à jeudi, 7 heures, d'après la préfecture.

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, la fréquentation de la zone sud du département, c'est-à-dire autour de Manosque, Valensole et Moustiers, est "fortement déconseillée".

La préfecture des Bouches-du-Rhône a également interdit l'accès à 22 massifs du département pour éviter les risques d'incendies. Cela concerne les massifs de Montagnette, Rougadou, Alpilles, Chambremont, la Chaine des côtes, Trevaresse, Concors-Ste Victoire, Lunard, Collines de Lançon, Quatre termes, Barjaquets, Arbois, Montaiguet, les Collines de Gardanne, Regagnas, Côte bleue, Etoile, Garlaban, Sainte Beaume, Calanques, Marcouline et Cap Canaille.

Pas de cigarette, barbecue et camping sauvage

Les préfectures concernées par ce risque important d'incendie, rappellent les règles de sécurité pour éviter les départs de feu. Il faut "respecter strictement l'interdiction d'emploi du feu, ne pas fumer dans les zones boisées, et ne pas jeter de mégots par la vitre de la voiture". Il est également important de "camper uniquement sur les lieux autorisés, limiter les déplacements dans les massifs à risque". Les préfectures rappellent aussi que l'usage d'un appareil pouvant être à l'origine d'un départ de feu est interdit.