La Grèce à la recherche des disparus

Les terribles incendies en Grèce ont fait 80 morts et des centaines de blessés. Des habitants dénoncent le manque de prévention et d'entretien de certaines zones. Les recherches se poursuivent mercredi 25 juillet pour retrouver les disparus.

France 3

Les listes de disparus continuent de s'allonger. Le bilan fait déjà état d'au moins 81 morts mercredi 25 juillet. Ce sont les incendies les plus meurtriers du XXIe siècle après ceux d'Australie en 2009. Beaucoup de Grecs n'ont pas de nouvelles de leurs proches. Certains, comme à Mati, sont morts brûlés dans leur maison. D'autres, en voulant échapper aux flammes, ont péri dans la mer, soit noyés, soit étouffés par les fumées. Cela complique énormément le travail des secouristes à la fois pour retrouver les corps et pour les identifier.

Accalmie

Les listes de disparus sont régulièrement actualisées et les Grecs les consultent en espérant qu'aucun nom des membres de leur famille, de leurs amis n'apparaissent sur ces listes, conclut Hugo Puffeney, l'envoyé spécial de France 3 en Grèce. Mercredi soir, l'Attique connaissait une accalmie des feux, avec comme seul front encore actif depuis lundi un incendie à 50 km dans l'ouest d'Athènes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des équipes de secours à Mati, en Grèce, le 25 juillet 2018. 
Des équipes de secours à Mati, en Grèce, le 25 juillet 2018.  (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)