Jura : une enquête ouverte après l'incendie volontaire d'un McDonald's à Champagnole

Le renseignement territorial note une recrudescence des actes de dégradations et de sabotages depuis fin mars et soupçonne l’ultra-gauche.

Champagnole dans le Jura.
Champagnole dans le Jura. (GOOGLE MAPS)

Une enquête pour "tentative de destruction par un incendie" a été ouverte après un début d'incendie dans un restaurant McDonald's de Champagnole (Jura) dans la nuit de mercredi à jeudi, a appris jeudi 7 mai franceinfo auprès du procureur de Lons-le-Saunier. Le feu a pris vers 1h30 du matin, l'intervention rapide des pompiers a permis de rapidement circonscrire l'incendie, les dégâts sont peu importants. Il s'agit d'un incendie volontaire, d'après le parquet.

L’ultra-gauche suspectée

Les enquêteurs s'interrogent sur un éventuel lien avec deux autres incendies qui ont eu lieu mi-avril dans d'autres communes du Jura, l'un à Foncine-le-Haut, l'autre à Saint-Thiébaud Deux antennes-relais ont été incendiées pour un préjudice d'un million d’euros. Ces derniers faits n'avaient pas été élucidés ni revendiqués.

Il y a quelques jours, une note des services de renseignement territorial pointait une nette recrudescence des actes de dégradations et de sabotages en France, en particulièrement sur des antennes-relais. 27 faits de dégradations, généralement des incendies, commis sur des sites de l'État, des collectivités ou des entreprises avaient été recensés depuis la fin du mois de mars. Le renseignement territorial privilégie la piste de l’ultra-gauche pour la plupart de ces faits.