Cet article date de plus de quatre ans.

Infographies Au fil des ans, des incendies de forêt de moins en moins destructeurs

Menace récurrente en période estivale, ces feux tendent à perdre en importance au fil des années, notamment dans les départements méditerranéens.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Les habitants de Marseille sont entourés de paysages lunaires, vendredi 12 août, au lendemain des impressionnants incendies qui ont ravagé plus de 3 000 hectares de garrigue au nord de la ville. L'accès à plusieurs massifs forestiers des Bouches-du-Rhône, de Haute-Corse, du Var ou encore du Vaucluse avait été interdit, en début de semaine, en raison de conditions de forte sécheresse.

Pourtant, cet épisode ravageur est trompeur : si la menace est permanente, la tendance est à la baisse depuis de nombreuses années. Depuis le début de l'été, avant Marseille, quatre incendies de plus de 100 hectares (soit un million de km²) ont été recensés dans les Bouches-du-Rhône et dans l'Aude, un département où quatre massifs sont fermés depuis le 4 août. Le nombre moyen d'hectares de forêt incendiés à l'échelle nationale s'est établi à 8 800 entre 2006 et 2015, contre 25 000 entre 1996 et 2005 – une décennie notamment marquée par la canicule de 2003 et ses 73 300 hectares de feu. La plus grande partie de ces incendies ont lieu dans les départements méditerranéens, où les données communiquées à francetv info par le ministère de l'Intérieur confirment la chute du nombre d'hectares de forêts incendiés depuis les années 1970.

Cette baisse trouve notamment son explication dans le développement des moyens de prévention, qu'il s'agisse de l'analyse des données météo, du dispositif des guetteurs ou encore de la mobilisation préventive de véhicules et d'avions dans certains secteurs. La vigilance reste de mise, en raison du réchauffement climatique avec des étés plus chauds et plus secs.

Où ont eu lieu les principaux feux depuis 2006 ?

Ces dix dernières années, le ministère de l'Intérieur a comptabilisé 125 feux de forêt de plus de 100 hectares en France métropolitaine, présentés dans la carte ci-dessous. Le plus important a eu lieu en 2009, sur la commune de Fozzano, en Corse-du-Sud, où 3 221 hectares sont partis en fumée. Vient ensuite l'incendie de Fontanès (Hérault), en 2010, avec 2 544 hectares incendiés

Les feux de forêt supérieurs à 100 hectares enregistrés en France métropolitaine entre 2006 et 2015. (YANN THOMPSON / FRANCETV INFO)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.