Cet article date de plus de trois ans.

Incendies : les massifs sous haute surveillance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Incendies : les massifs sous haute surveillance
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La canicule ne faiblit pas avec des températures encore à 40°C par endroits. Tout le sud de la France est en alerte incendie. le colonel responsable des pompiers de l'Aude, en duplex, explique pourquoi le risque d'incendies est très élevé.

En direct de l'Aude, le colonel Henri Benedittini, directeur du service département d'incendie et de secours de l'Aude, fait le point sur les risques d'incendies dans le sud de la France. Le colonel explique qu'"on a commencé la saison avec un excédant hydrique. Les fortes chaleurs ont eu un effet important sur l'évaporation, qui laisse aujourd'hui une strate herbacée et des broussailles extrêmement sèches". Des conditions propices aux incendies auxquelles s'ajoute "un vent d'ouest qui s'est levé et qui augmente les possibilités d'évolution de sinistres", explique le colonel.

De nombreuses actions de prévention mises en place

Il y a eu cependant cette année 2018 beaucoup moins d'incendies qu'en 2017. Une situation qui s'explique "par les actions de préventions développées, comme des fermetures de massifs, des actions auprès de populations susceptibles de provoquer des départs d'incendies, des actions auprès des lignes, comme la ligne EDF ou la ligne de la SNCF ou les sociétés d'autoroutes", conclut le colonel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.