Cet article date de plus de quatre ans.

Fort risque d'incendie dans le Gard et le delta du Rhône

Les autorités recommandent une grande prudence, mardi, dans le Gard et dans le delta du Rhône en raison d'un fort risque d'incendie. L'incendie près de Marseille a lui été maîtrisé à 90% par les pompiers.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les pompiers luttent contre les flammes, près de Marseille, le 5 septembre 2016. (MAXPPP)

Plusieurs incendies violents se sont déclenchés, lundi 5 septembre, dans le sud de la France. Attisés par des vents violents, ils ont détruit plus de 1 000 hectares de végétation dans l'Aude, le Tarn et dans le Parc des calanques, au sud de Marseille. Interrogé mardi sur France Bleu Provence, le préfet de la région Paca Stéphane Bouillon a indiqué que l'incendie près de Marseille, serait "vraisemblablement d'origine criminelle".

Les autorités recommandent par ailleurs, mardi, une grande prudence dans le Gard et dans le delta du Rhône, en raison d'un fort risque d'incendie.

360 hectares brûlés aux portes de Marseille

Les pompiers dépêchés dans le secteur de Luminy (Bouches-du-Rhône), lundi 5 septembre. (MAXPPP)

Sur les hauteurs de Marseille, à proximité du parc national des Calanques, le feu a été maîtrisé dans la nuit après avoir brûlé 360 hectares de végétation. Il s'est déclaré au col de la Gineste, non loin du campus universitaire de Luminy, poussé pendant plusieurs heures par un violent mistral en direction de Cassis, de l'autre côté du massif. 

L'incendie n'a pas fait de victimes, ni de blessés et seulement quelques dégâts sur des bâtiments isolés. La route du col de la Gineste, qui traverse le massif des calanques reliant Marseille à Cassis, a été coupée à la circulation. Cassis et les calanques ont été épargnés.

Le département des Bouches-du-Rhône avait été placé lundi en situation de "danger exceptionnel", une première depuis plusieurs années. La température y dépasse les 30°C tous les jours depuis fin août, des températures inhabituellement élevées pour la période.

Le feu au-dessus du massif des Calanques, près de Marseille, lundi 5 septembre. (BORIS HORVAT / AFP)

Au moins 850 hectares brûlés dans l'Aude

Dans l'Aude, près de Tuchan, à une quarantaine de kilomètres au nord de Perpignan, un violent feu de forêt s'est également déclaré lundi soir. L'incendie a été fixé, mardin matin, selon un commandant des sapeurs-pompiers interrogé par France Bleu Roussillon. 850 à 900 hectares de bois, de pinède et de vigne sont partis en fumée.

"La situation a évolué très favorablement cette nuit, et à cette heure, le feu est fixé dans les Corbières. Factuellement, il est maîtrisé", a expliqué le commandant des pompiers. Près de 300 soldats du feu restent mobilisés mardi matin pour continuer "les opérations de 'noyage' et de surveillance". Les pompiers craignent en effet d'éventuelles reprises en raison du vent fort qui continue à souffler.

Le feu n'a pas atteint les deux villages, un temps menacés, de Tuchan et Paziols.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.