Incendie mortel à Paris : la piste criminelle privilégiée, une habitante en garde à vue

Un incendie qui s'est déclaré dans la nuit du lundi au mardi 5 février à Paris a fait au moins huit morts et une trentaine de blessés. 250 pompiers ont été mobilisés.

France 2

Un incendie a ravagé un immeuble du 16e arrondissement de Paris, durant la nuit du lundi au mardi 5 février. Huitpersonnes sont mortes et on compte plus d'une trentaine de blessés. "Le procureur de la République vient de s'exprimer il y a quelques instants. La piste criminelle est privilégiée. Une habitante de l'immeuble a été interpellée dans la nuit à proximité du bâtiment. Elle est actuellement en garde à vue. L'incident serait sûrement dû à une querelle de voisinage au niveau des derniers étages", indique la journaliste de France 2 Léa Broquerie en direct de la rue Erlanger à Paris. 

Propagation rapide des flammes

"Les 250  pompiers mobilisés ont décrit une scène d'une incroyable violence, les flammes se sont propagées à une vitesse rapide et de la fumée sortait de toutes les fenêtres. D'après le procureur, les opérations de recherche et de secours se poursuivent, il n'exclut pas le risque qu'il y ait encore des personnes bloquées à l'intérieur de l'immeuble", conclut Léa Broquerie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pompiers interviennent sur le lieu d\'un incendie meurtrier à Paris, le 5 février 2019.
Des pompiers interviennent sur le lieu d'un incendie meurtrier à Paris, le 5 février 2019. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)