Cet article date de plus de deux ans.

Incendie : des bénévoles pour éviter le pire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Incendie : des bénévoles pour éviter le pire
France 3
Article rédigé par
L. Macineiras, C. Baer, C. Gineste - France 3
France Télévisions

Dans la lutte contre les départs de feu, les bénévoles jouent un grand rôle, notamment en Corse. Leur mobilisation a permis d’éviter des catastrophes.

Ils sont en alerte maximale. Avec un vent à 60 km / heure, ces patrouilleurs arpentent le Col de Teghime au-dessus de Bastia, à l’affût d’un éventuel départ de feu. "Notre mission cette après-midi, c’est la surveillance de notre secteur, et la dissuasion d’éventuels pyromanes." Aucun membre de l’équipe n’est professionnel, ni pompier, ni garde-forestier. Tous sont bénévoles de la réserve communale.

Des réservistes liés à la mairie

Géraldine Tellot est kinésithérapeute, elle donne de son temps libre depuis qu’elle a tout perdu dans un incendie. "On veut pouvoir tout faire pour éviter qu’une catastrophe comme celle qu’on a connu se reproduise, confie cette dernière. Avec le peu de moyens qu’on a, on peut donner de notre personne, et je suis sûr qu’on peut y arriver." Depuis quatre ans, la réserve est gérée directement par la mairie de Barbaggio, pour un coût total annuel de 3 500 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.