Rouen : des riverains préoccupés portent plainte

Des riverains de l'usine Lubrizol qui a brûlé à Rouen (Seine-Maritime) ont décidé de porter plainte vendredi 27 septembre. Ils craignent des conséquences sur leur santé. Les explications du journaliste Jean-Baptiste Pattier, en duplex sur place.

france 3

Plusieurs riverains de l'usine Lubrizol, dans laquelle un incendie s'est déclaré jeudi 26 septembre, veulent mener une action en justice. Ils s'inquiètent d'éventuelles conséquences des suies sur leur santé. "Je vous le confirme : des avocats représentant des riverains de l'usine vont déposer plusieurs plaintes contre X. Il n'y a pas eu de plan d'évacuation aux premières heures du sinistre. De nombreux riverains erraient dans les rues ici et là. À 17 heures samedi, le préfet de Seine-Maritime va tenir une conférence de presse et doit normalement dévoiler de nouveaux résultats d'analyses complémentaires concernant l'impact environnemental et la qualité de l'air", explique le journaliste de France 3 Jean-Baptiste Pattier, en duplex sur place vendredi midi.

Une commission d'enquête parlementaire ouverte ?

"Pour beaucoup de Rouennais, une question demeure : quelle est la nature, quel est le nom, quels sont les composants chimiques qui ont brûlé ? Aucune liste n'a pour l'instant été transmise. Un député socialiste de Seine-Maritime souhaite la création d'une commission d'enquête parlementaire, comme après l'explosion de l'usine AZF de Toulouse (Haute-Garonne) en 2001. Les autorités se veulent rassurantes, mais les habitants peinent à être rassurés", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Lubrizol, classée Seveso, ravagée par les flammes, le 26 septembre 2019.
L'usine Lubrizol, classée Seveso, ravagée par les flammes, le 26 septembre 2019. (JEAN-JACQUES GANON / AFP)