Lubrizol : le montant des indemnisations demeure inconnu

Un mois après la catastrophe, une convention a été signée le 25 octobre en présence du Premier ministre Édouard Philippe. En déplacement à Rouen (Seine-Maritime), le chef du gouvernement voulait s'assurer que les différents acteurs économiques impactés par l'incendie de l'usine seraient bien dédommagés.

FRANCE 3

Quel montant pour les indemnisations ? Un mois après l'incendie qui a ravagé l'usine de Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le Premier ministre Édouard Philippe, venu s'assurer des engagements pris par les responsables de l'entreprise, a supervisé la signature des conventions d'indemnisation. "Lubrizol s'est engagé vis-à-vis des agriculteurs, c'est le premier protocole, vis-à-vis des commerçants et des entreprises, c'est le deuxième protocole, a indemniser au fur et à mesure que le préjudice établi pourra être démontré et même invoqué par l'ensemble des acteurs", a déclaré le Premier ministre.

Absence de chiffrage

Aucun chiffre cependant ne circule en termes d'indemnisation. Pas de quoi rassurer Sébastien Jumel, député communiste de Seine-Maritime. "L'impact sur la vente directe des maraîchers, l'impact sur les producteurs laitiers estimés à plusieurs millions d'euros, pour le monde agricole, c'est 50 millions d'euros, le préjudice (...)" , estime l'élu. L'absence de chiffrage des indemnisations reste l'inquiétude du jour à Rouen. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe s\'exprime dans une école, le 30 août 2019, au Muy (Var).
Edouard Philippe s'exprime dans une école, le 30 août 2019, au Muy (Var). (YANN COATSALIOU / AFP)