Incendie d'une usine de Rouen : une reprise des cours marquée par l'inquiétude

Les établissements scolaires de Rouen (Seine-Maritime) ont rouvert lundi 30 septembre, quelques jours après l'incendie de l'usine Lubrizol, mais certains parents restent très inquiets.

FRANCE 2

Quatre jours après l'incendie gigantesque d'une usine de produits chimiques, les établissements scolaires de Rouen (Seine-Maritime) ont rouvert lundi 30 septembre. Près de 200 écoles et collèges ont été inspectés, nettoyés, mais tous les élèves n'étaient pas de retour, les parents n'étant pas du tout rassurés. Certains enfants étaient équipés d'un masque. "Je préfère qu'elle garde son masque pour l'instant, on n'a pas plus d'infos", explique une maman.

La maire tente de calmer les parents

"Je suis assez rassurée par ce qu'a fait la mairie en fait. Donc il n'y a pas de souci", assure une autre. Dans une école au-dessus de laquelle le nuage de fumée noire est passé, la cour a été nettoyée. Mais certains parents interpellent la maire, et demandent à ce que les salles de classe soient aussi désinfectées. L'élue tente de rassurer ses administrés, mais une mère demande à ne pas "banaliser ce qu'il s'est passé".

Le JT
Les autres sujets du JT
Incendie d\'une usine de Rouen : une reprise des cours marquée par l\'inquiétude
Incendie d'une usine de Rouen : une reprise des cours marquée par l'inquiétude (FRANCE 2)