Espagne : une explosion chimique à Tarragone fait un mort

Quelques mois après l'incendie du site classé Seveso de Lubrizol à Rouen, c'est l'Espagne qui est frappée par une catastrophe chimique. 

Des flammes de plusieurs mètres de haut et d'épaisses volutes de fumée ont surgi dans le ciel de Tarragone (Espagne) mardi 14 janvier. L'explosion a retenti à la tombée de la nuit. La déflagration a été captée par la vidéo-surveillance d'un parking. De nombreux pompiers ont pu rapidement gagner les lieux pour éteindre l'incendie. Un mort et un disparu sont à déplorer. La personne décédée n'était pas présente sur le site directement, mais à proximité. L'onde de choc est responsable de sa mort. Huit autres personnes sont blessées, dont deux grièvement.

Causes encore inconnues

L'incendie en question est parti d'un réservoir d'oxyde d'éthylène, un gaz hautement inflammable. Les riverains, ainsi que les communes alentour, ont été soumises au confinement. Les autorités se veulent néanmoins rassurantes. "Nous envoyons un message de calme et de confiance à la population. Il n'y a aucune toxicité. Les gens peuvent donc continuer leur vie normalement", a assuré Quim Torra, le président de la Généralité de Catalogne. Les causes de l'explosion ne sont pas encore connues.

Le JT
Les autres sujets du JT
La déflagration a été filmée par la vidéo-surveillance d\'un parking. 
La déflagration a été filmée par la vidéo-surveillance d'un parking.  (France 2)