DIRECT. Les incendies à Martigues sont maîtrisés mais "la vigilance reste de mise"

Des reprises de feu sont en cours à Martigues, alors que des incendies ont déjà frappé la ville des Bouches-du-Rhône et ses environs mardi. Le plus violent d'entre eux a dévasté 1 025 hectares de broussailles et de pins.

Des pompiers à l\'œuvre sur l\'A55, mercredi 5 août 2020.
Des pompiers à l'œuvre sur l'A55, mercredi 5 août 2020. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les incendies qui ont touché les Bouches-du-Rhône entre mardi 4 août et mercredi 5 août ont parcouru 1 025 hectares de végétation, à la Gacharelle, sur la commune de Martigues, annoncent les pompiers des Bouches-du-Rhône. Le feu a parcouru 8 kilomètres en quelques heures. Au plus fort de l’intervention, ce sont près de 1 800 sapeurs-pompiers, avec 454 engins, qui ont combattu le sinistre.

Cinq communes différentes ont été touchées par plusieurs incendies : Martigues, Port-de-Bouc, Aubagne/Carnoux-en-Provence, Gignac-la-Nerthe.

Le feu est maîtrisé. Mais les pompiers précisent que "la vigilance reste de mise, "compte tenu du contexte et de la configuration des lieux". Des opérations d'encerclement se poursuivent, afin de sécuriser les zones et d’éviter tout risque de réactivation.

Les personnes sinistrées conduites chez elles. Les personnes sinistrées hébergées dans les gymnases vont pouvoir emprunter l'un des 14 bus à disposition par la métropole Aix-Marseille-Provence. L'accès aux campings sera également possible, à l'exception du Cigalon et des Tamaris, totalement détruits. Un accompagnement psychologique est également prévu "pour les évacués qui en exprimeraient le besoin".

La circulation rétablie sur l'autoroute A55. Le trafic peut reprendre à hauteur de Martigues (viaduc de Martigues), indiquent France Bleu Provence et le PC mobilités de Radio France. Plus aucune bretelle d'entrée ou de sortie n'est coupée. L'autoroute avait été coupée en raison de l'incendie qui a parcouru plus de 1 000 hectares depuis mardi.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #INCENDIES

00h01 : Il est minuit et voici les principales informations de la soirée.

• Emmanuel Macron se rend au Liban dès demain, pour exprimer la solidarité de la France après les explosions qui ont ravagé Beyrouth, faisant plus de 110 morts et des milliers de blessés. Le gouvernement libanais a décrété l'état d'urgence pour deux semaines à Beyrouth. La sécurité de la capitale a été confiée à l'armée. Notre article sur ce que l'on sait des explosions.

• Une partie de la France va subir à partir de demain une nouvelle canicule, a priori moins intense que celle de la semaine dernière, mais qui pourrait durer une semaine sur certaines régions, selon Météo France.


Cinq communes différentes ont été touchées par plusieurs incendies : Martigues, Port-de-Bouc, Aubagne, Carnoux-en-Provence, Gignac-la-Nerthe. Le feu est maîtrisé même si "la vigilance reste de mise", précisent les pompiers, "compte tenu du contexte (si le vent faiblit, les températures restent élevées) et de la configuration des lieux". Les incendies ont détruit 1 025 hectares de végétation.

L'état du champion des Pays-Bas Fabio Jakobsen, victime d'une terrible chute sur la ligne d'arrivée de la première étape du Tour de Pologne à Katowixe, "est très grave. Sa vie est directement menacée", a déclaré le médecin de la course Barbara Jerschina. "Il a perdu beaucoup de sang, mais on a réussi à l'intuber, ses voies respiratoires étaient libres."

22h09 : Les incendies qui ont touché cinq communes des Bouches-du-Rhône entre hier et aujourd'hui ont détruit 1 025 hectares de végétation, à la Gacharelle, dans la commune de Martigues, indiquent ce soir les pompiers des Bouches-du-Rhône dans un communiqué.

20h06 : Il est 20 heures et voici les principales informations de la soirée.

• Des reprises de feu ont lieu dans plusieurs secteurs des Bouches-du-Rhône, à Rognac et Vitrolles notamment. La circulation est rétablie, ce soir, sur l'autoroute A55 à hauteur de Martigues (viaduc de Martigues), indiquent France Bleu Provence et le PC mobilités de Radio France. Plus aucune bretelle d'entrée ou de sortie n'est coupée. Une partie des 2 000 personnes évacuées hier soir en raison de l'incendie de Martigues vont pouvoir rentrer dans leurs habitations et lieux de villégiature. Suivez notre direct.


• Le gouvernement libanais a décrété l'état d'urgence pour deux semaines à Beyrouth. La sécurité de la capitale a été confiée à l'armée. Le gouvernement a également chargé les autorités militaires de placer en résidence surveillée l'ensemble des personnes impliquées depuis 2014 dans la gestion de l'entrepôt du port de la capitale. Notre article sur ce que l'on sait des explosions.


Une troisième personne a été placée en garde à vue après une violente agression dans une laverie du Val-d'Oise, a appris franceinfo de source proche. Une première personne avait été interpellée hier, une deuxième s'était présentée elle-même aux enquêteurs ce matin, après l'agression dimanche après-midi d'un client d'une laverie qui avait demandé à ce qu'un autre client porte un masque.


• Une partie de la France va subir à partir de demain une nouvelle canicule, a priori moins intense que celle de la semaine dernière, mais qui pourrait durer une semaine sur certaines régions, selon Météo-France.


22h08 : "L'organisation des transports pour permettre l’acheminement des personnes sinistrées hébergées dans les gymnases vers leurs lieux de villégiature et d'habitation est en cours de finalisation par la ville de Martigues, avec l’appui des moyens de la Métropole Aix-Marseille Provence, qui mettra à disposition 14 bus", indique le communiqué de la mairie de Martigues et de la préfecture des Bouches-du-Rhône.

22h08 : Une partie des 2 000 personnes évacuées hier soir en raison de l'incendie de Martigues vont pouvoir rentrer dans leurs habitations et lieux de villégiature, indique ce soir un communiqué de la mairie de Martigues et de la préfecture des Bouches-du-Rhône.

22h08 : Les personnes secourues à cause des feux ne tarissent pas d’éloges sur la gentillesse dont font preuve les habitants et les bénévoles qui essaient tant bien que mal de réconforter tout le monde. Les jeunes du quartier ont également été applaudis. Ils n’ont pas arrêté depuis hier soir, mobilisés pour participer aux distributions et au transport de matériel.

L\'aide aux sinistrés s\'est vite organisée à Martigues, le 5 août 2020.

22h08 : "Je préférerais rentrer et à la rigueur revenir au printemps ou à l’automne" : ce sont 350 vacanciers chassés des campings alentour par le feu qui étaient toujours réfugiés aujourd'hui dans un gymnase de Martigues, près de Marseille (Bouches-du-Rhône). Reportage dans un gymnase qui en a recueilli plusieurs centaines.

Des vacanciers de Martigues (Bouches-d-Rhône) chassés par les flammes et réfugiés dans un gymnase, le 5 août 2020.

18h40 : Si vous vous trouvez dans les Bouches-du-Rhône où plusieurs reprises de feu ont eu lieu, comme à Rognac, Martigues, et Vitrolles et que vous souhaitez nous transmettre un témoignage, n'oubliez pas de nous laisser un moyen de vous recontacter (via Twitter, Facebook, une adresse email ou un numéro de téléphone). Faites attention à vous et suivez les consignes de sécurité.

22h07 : La circulation est rétablie sur l'autoroute A55 à hauteur de Martigues (viaduc de Martigues), indiquent France Bleu Provence et le PC mobilités de Radio France. Plus aucune bretelle d'entrée ou de sortie n'est coupée.

18h15 : Il est l'heure de faire un point sur l'actualité :

• Le gouvernement libanais a décrété l'état d'urgence pour deux semaines à Beyrouth. La sécurité de la capitale a été confiée à l'armée. Notre article sur ce que l'on sait des explosions.

• Le gouvernement a également chargé les autorités militaires de placer en résidence surveillée l'ensemble des personnes impliquées depuis 2014 dans la gestion de l'entrepôt du port de la capitale où les milliers de tonnes de nitrate d'ammonium stockées depuis six ans ont explosé. Suivez notre direct.

• Des reprises de feu ont lieu dans plusieurs secteurs des Bouches-du-Rhône, à Rognac et Vitrolles notamment. L'A7 dans le sens Marseille-Lyon a été fermée. Suivez notre direct.

• Une partie de la France va subir à partir de demain une nouvelle canicule, a priori moins intense que celle de la semaine dernière, mais qui pourrait durer une semaine sur certaines régions, selon Météo-France.

17h41 : Bonjour @Gaston65130 Merci pour votre photo. Un nouveau départ de feu a en effet lieu à Rognac (Bouches-du-Rhône), relève France Bleu. L'A7 dans le sens Marseille-Lyon a été fermée, sortie obligatoire à Vitrolles. 150 pompiers sont en route pour tenter de maîtriser ce feu qui se dirige en direction du massif de Velaux, précise La Provence.

18h12 : Incendie en cours à Rognac (13).

17h18 : Sur Twitter, les pompiers des Bouches-du-Rhône indiquent qu'un incendie est en cours en bordure de l'A7 à Vitrolles et recommandent d'éviter le secteur.

17h46 : La ville de Martigues a mis en place plusieurs numéros d'aide pour les habitants et vacanciers touchés par l'incendie, indique France Bleu Provence :

• Pour toute question, contactez Allo Martigues au 0800 15 05 35.

• Pour les sinistrés qui ont perdu leurs biens, vous pouvez-vous rapprochez du service Logement.

• Pour les personnes qui recherchent quelqu'un, un numéro de téléphone a été mis en place : 06 12 10 26 46

16h51 : Le journal La Marseillaise s'est également rendu au camping Cigaloun à Sainte-Croix. Il indique qu'il ne reste plus rien. Tout a été brûlé.

16h11 : L'incendie est toujours en cours à Martigues, indique La Provence. L'A55 est coupée à la circulation, précise un journaliste de La Marseillaise.

15h58 : Deux campings de La Couronne (Bouches-du-Rhône) ont été entièrement détruits par l'incendie qui a touché le sud de Martigues cette nuit. Quelques heures après avoir été évacués, les campeurs ont pu revenir et constater l'ampleur des dégâts. Reportage de France 3 Provence Alpes Côte d'Azur.

Caravanes, véhicules, végétation... les flammes ont tout détruit au camping Lou Cigalon de La Couronne


15 bungalow, des dizaines de véhicules et de caravanes détruits


(FTV/MELANIE FREY)

14h22 : Sur Twitter, le journal La Provence indique que des feux sont en train de reprendre à Martigues, au niveau du stade Aurelio.



(GOOGLE MAPS)

14h50 : "Le feu est monté en trois minutes, j'ai vu une boule de feu, c'est arrivé du vallon, il a passé la crête, les Canadairs n'ont pas pu le stopper et en trois minutes il était sur nous", témoigne auprès de France 3 Jean-Philippe Collado, riverain de Martigues. "J'ai eu la peur de ma vie".

04/08/2020. Au moins 2.700 personnes ont été évacuées dans la nuit de mardi à mercredi sur la Côte bleue, à l'ouest de Marseille, pour échapper à un violent incendie.


(FTV)

14h53 : On fait le point sur l'actalité :

• D'après les autorités, quelque 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium, stockées "sans mesures de précaution" dans le port de Beyrouth, sont à l'origine de la puissance des détonations. Vous pouvez retrouver toutes les informations dans notre direct.

• Emmanuel Macron se rendra demain au Liban pour "rencontrer l'ensemble des acteurs politiques" après les explosions qui ont ravagé Beyrouth et ont fait au moins 100 morts et des milliers de blessés, a annoncé l'Elysée.

• Le violent incendie sur le littoral près de Marseille est "maîtrisé" mais a laissé des scènes de désolation : arbres calcinés, campings brûlés... Des familles sont sous le choc après avoir été évacuées dans la nuit, parfois par la mer, pour échapper aux flammes.

Jean Castex a annoncé une enveloppe supplémentaire de 80 millions d'euros pour soutenir les viticulteurs, durement touchés par les conséquences de la crise du coronavirus.

13h15 : Le feu est stable à Martigues (Bouches-du-Rhône) mais pas éteint selon les pompiers. L'incendie a parcouru huit kilomètres et détruit plus de 1 000 hectares dont deux campings. 1800 pompiers sont mobilisés et 2 700 personnes ont été évacuées, précise France 3 Alpes-Côte d'Azur.

12h02 : Il est midi, faisons un point sur l'actualité :

  • Jusqu'à 300 000 personnes sont sans domicile après les deux énormes explosions d'hier qui ont fait plus de 100 morts et 4 000 blessés dans la capitale libanaise, selon un bilan provisoire. Les dommages sont estimés à plus de trois milliards de dollars par le gouverneur et s'étendent à près de la moitié de Beyrouth.
  • De nombreux pays ont proposé de l'aide au Liban, notamment la France qui envoie plusieurs tonnes de matériel sanitaire et une équipe de la Sécurité civile de 55 personnes.
  • Le gouvernement pointe du doigt une cargaison de 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium, substance qui entre dans la composition de certains engrais mais aussi d'explosifs, stockée "sans mesures de précaution" sur le port.
  • Un violent incendie près de Marseille a ravagé plus de 1 000 hectares mais il est désormais "contenu". Au moins 2 700 personnes, dont de nombreux touristes français et étrangers, ont dû être évacuées dans la nuit pour échapper aux flammes dévorant la Côte bleue.

10h56 : "Pas de blessé grave à déplorer, mais les dégâts matériels restent à évaluer", ont précisé les pompiers. Quelque 1 800 soldats du feu ont été mobilisés contre cet incendie qui s'est déclaré hier, en fin d'après-midi, sur la commune de Martigues, à l'ouest de Marseille.(MAXPPP)

10h51 : "Le feu est contenu" et devrait être fixé rapidement, a déclaré un responsable des pompiers des Bouches-du-Rhône ce matin à Martigues.

10h24 : Benoît Payan, premier adjoint de la maire de Marseille, Michèle Rubirola, remercie les "marins-pompiers qui sont restés mobilisés toute la nuit" aux côtés des pompiers des Bouches-du-Rhône "pour tenter d’arrêter le terrible incendie de Martigues".

09h23 : Quelque 1 800 pompiers sont déployés en ce moment pour endiguer l'incendie sur la commune de Martigues, indique le SDIS des Bouches-du-Rhône sur Twitter. Le feu a parcouru 1025 hectares, 2700 personnes ont été évacuées mais aucun blessé n'est à déplorer, précisent les pompiers.


08h42 : "Je n'ai jamais connu une telle vitesse de propagation."

"C'est un feu qui a été très virulent avec une vitesse de propagation, à certains moments, de 8 km/h, c'est dantesque. C'est la vitesse de quelqu'un qui court et qui court bien", témoigne le patron du SDIS des Bouches-du-Rhône ce matin sur franceinfo.



(SERGE GUEROULT / MAXPPP)

08h26 : "L'Apocalypse". La Provence fait sa une sur les multiples départs de feu qui se sont déclarés hier dans les Bouches-du-Rhône, entre Martigues et Port-de-Bouc. Ce matin, le feu n'est toujours pas maîtrisé mais il ne progresse plus, selon les pompiers sur place.


07h42 : Bonjour France Info. Photo du bateau qui nous a évacué de la calanque des Tamaris sur la commune de la Couronne- Martigues.

07h42 : Bonjour France Info. Les campings de la calanque des Tamaris sur la commune de la Couronne - Martigues ont été détruits. Nous avons été évacués par la mer. Voici une photo prise du bateau de sauvetage

07h42 : @Carole nous envoie cette photo prise depuis son bateau de sauvetage lors de son évacuation cette nuit de la Couronne, village appartenant à la commune de Martigues.

07h12 : A Port-de-Bouc, selon les pompiers, 130 hectares ont été parcourus par le feu et 14 maisons ont pu être sauvées des flammes. "Une maison et plusieurs entreprises ont malheureusement été endommagées ou touchées par le feu", ajoute le communiqué.

07h33 : Le feu, qui s'est déclaré peu avant 17h à Martigues, a été "attisé par de fortes rafales de vent" et "a pris rapidement de l'ampleur malgré l'engagement massif" des sapeurs-pompiers, précise un communiqué du SDIS. Vers minuit, le feu avait parcouru 870 hectares.

07h34 : Faisons un point sur l'actualité :

  • Deux énormes explosions dans le port de Beyrouth ont fait au moins 73 morts et 3 700 blessés hier soir. Le Premier ministre, Hassan Diab, affirme que ces déflagrations sont dues à l'explosion de 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium.
  • La France va envoyer un détachement de la sécurité civile et "plusieurs tonnes de matériel sanitaire", a annoncé cette nuit Emmanuel Macron sur Twitter. "Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux. La France est déjà engagée", a ajouté le chef de l'Etat.
  • L'incendie survenu hier soir à Martigues (Bouches-du-Rhône) n'est toujours pas maîtrisé, mais il ne progresse plus, indique ce matin une reporter de franceinfo. Quelque 2 700 personnes ont été évacuées cette nuit, dont 468 par la mer. Un millier de pompiers sont mobilisés ce matin, déployés autour de la zone brûlée pour placer des lances et éviter les reprises de feu.

06h54 : Huit campings du secteur ont été évacués préventivement et "800 résidents de ces structures d'accueil ont été pris en charge par les autorités municipales de Martigues et de Sausset-les-Pins", précise un communiqué de presse du SDIS des Bouches-du-Rhône.

07h34 : La police nationale indique avoir "procédé aux évacuations par la mer, aidée par des plaisanciers" pendant plusieurs heures cette nuit.