Au Brésil, les incendies ravagent la forêt amazonienne

Au Brésil, les feux de forêt ont augmenté de 83% en Amazonie en 2019. Le président brésilien Jair Bolsonaro a accusé les ONG d’avoir déclenché ces incendies afin de nuire à son gouvernement, ce dernier ayant récemment supprimé des subventions destinées à ces forêts.

France 2

Le poumon de la planète, en fumée. Des flammes attaquent l’Amazonie, au Brésil, la plus grande forêt du monde. Au sol, les pompiers tentent d’enrayer l’incendie pour éviter une catastrophe naturelle de grande ampleur. Conséquence directe : une éclipse du soleil à Sao Paulo. La ville est plongée dans le noir en pleine journée, à cause d’un ciel assombri par les fumées de l’incendie.

Origine criminelle ?

Pour le président brésilien, Jair Bolsonaro, ce feu pourrait être d’origine criminelle. Il accuse même ses principaux opposants politiques. "Ils ont pu être déclenchés par les ONG, a-t-il déclaré, car elles perdent de l’argent. Pour quelles intentions ? Jeter le trouble au Brésil ?" Des accusations immédiatement rejetées par ces ONG. En raison de la sécheresse et de la déforestation, les feux de forêt ont augmenté de 83% au Brésil en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un feu de forêt en Amazonie, au Brésil, le 14 octobre 2014.
Un feu de forêt en Amazonie, au Brésil, le 14 octobre 2014. (RAPHAEL ALVES / AFP)