Cet article date de plus de deux ans.

Incendie en gare de Valenciennes : "C'est un drame de plus pour les migrants", réagit le maire de la ville

"Des migrants sont montés sur ce wagon bâché et s'est formé un arc électrique", explique sur franceinfo le maire de Valenciennes, Laurent Degallais, après l'incendie sur un train de fret en gare de Valenciennes qui a tué un migrant et blessé six personnes.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des piétons en gare de Valenciennes (Nord), après l'incendie d'un wagon de fret, le 25 mars 2022. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

"C'est un drame de plus pour les migrants", a réagi vendredi 25 mars sur franceinfo Laurent Degallaix, le maire de Valenciennes (Nord), après la mort d'un migrant érythréen, électrocuté en tentant de monter sur un wagon de fret. "Ce train s'est arrêté à Valenciennes avant de repartir pour Calais, des migrants sont montés sur ce wagon bâché et s'est formé un arc électrique", relate l'élu.

"Un migrant a été tué sur le coup, les trois autres projetés au sol et blessés", précise Laurent Degallaix. Un employé SNCF et deux sapeurs-pompiers sont également légèrement blessés. L'accident a provoqué "un gigantesque incendie puisque ce train contenait des pneus", explique le maire de Valenciennes. "Mais l'intervention rapide et efficace des sapeurs pompiers a permis d'éviter au drame humain un drame écologique."

La victime tuée sur le coup

"Une enquête est en cours", indique Laurent Degallaix. Selon les informations à disposition du maire, les migrants "ont profité d'un moment d'inattention pour se glisser sur la voie et grimper immédiatement sur le wagon. C'est un peu la faute à pas de chance mais le corps du migrant a fait un fil conducteur et avec l'arc électrique, il a été tué immédiatement."

"Ce n'est pas la première fois" qu'un migrant meurt dans le département du Nord en tentant de rejoindre Calais, mais "c'est la première fois que ça arrive à Valenciennes", assure Laurent Degallaix.

"Encore une fois, on voit que ces migrants essayent par tous les moyens et, hélas, souvent au péril de leur vie, de toucher le Graal qui est d'aller sur Calais et ensuite de traverser pour rejoindre le Royaume-Uni, quelles que soient les conditions."

Laurent Degallaix, maire de Valenciennes

à franceinfo

Le maire de Valenciennes précise que les quais de la gare "sont endommagés" et que "les TER à proximité ont été touchés". "Tout ça est bien peu à côté du bilan humain mais ces dégâts occasionnent forcément des ralentissements sur la gare de Valenciennes, qui risque d'être fermée au moins jusqu'à demain soir", indique Laurent Degallaix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.