Ce que l'on sait de l'incendie sur un site pétrochimique de Berre-l'Etang

Vers 3 heures, mardi, deux explosions ont retenti sur le site de LyondellBasell. Le parquet d'Aix-en-Provence a ouvert une enquête pour "destruction par incendie".

Le site de LyondellBasell touché par un incendie, le 14 juillet 2015, à Berre-l\'Etang (Bouches-du-Rhône).
Le site de LyondellBasell touché par un incendie, le 14 juillet 2015, à Berre-l'Etang (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)

Le parquet d'Aix-en-Provence a ouvert une enquête pour "destruction par incendie" après le sinistre survenu, mardi 14 juillet au matin, sur un site pétrochimique de LyondellBasell, près de l'étang de Berre (Bouches-du-Rhône).

Francetv info récapitule ce que l'on sait de cet incendie, éteint en fin de matinée, grâce à l'intervention de plus d'une centaine de pompiers

>> Suivez l'évolution de la situation dans notre direct

Que s'est-il passé ?

Vers 3 heures, deux explosions ont retenti sur le site. "Deux cuves, distantes de 500 mètres l'une de l'autre et remplies de produits chimiques, sont touchées", a expliqué une source proche de l'enquête.

La première, qui contenait de l'essence, a été éteinte par les seuls services de lutte contre les incendies de l'industriel, dès l'aube.

La seconde, qui renfermait du naphta, un dérivé liquide du pétrole, a nécessité en revanche l'intervention des pompiers des Bouches-du-Rhône et la mise en œuvre d'un "tapis de mousse". Elle a finalement été éteinte vers 11 heures, a relaté le colonel Grégory Allione, chef de corps départemental des services d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône. 

Aucun blessé n'est à déplorer.

CHRISTOPHE LA ROCCA / FRANCE 2

Connaît-on l'origine du sinistre ?

Les enquêteurs privilégient la thèse d'un "acte malveillant", a avancé une source proche de l'enquête. "Selon les premiers éléments de l'enquête, la probabilité que ces deux incendies de cuves distantes de 500 mètres puissent être accidentels est très faible. Les enquêteurs privilégient la thèse d'un acte volontaire."

Le vice-procureur, Rémy Avon, s'est montré plus prudent. "Aucune piste n'est écartée, aucune piste n'est privilégiée", a-t-il assuré, lors d'un point presse à proximité des lieux. 

Quel est le site touché ?

Situé à proximité de l'étang de Berre et de l'aéroport de Marseille-Provence, le site de LyondellBasell n'a jamais connu d'autres incendies, selon un responsable de l'industriel. Il s'étend sur près de mille hectares et emploie environ 1 000 personnes et de nombreux sous-traitants.

La localisation du site de LyondellBasell touché par un incendie, le 14 juillet 2015, à Berre-l\'Etang (Bouches-du-Rhône).
La localisation du site de LyondellBasell touché par un incendie, le 14 juillet 2015, à Berre-l'Etang (Bouches-du-Rhône). (GOOGLE MAPS)

Classé Seveso, le site comprend un vapocraqueur et des unités de polypropylène et de polyéthylène. Il compte également des unités chimiques et des installations logistiques tels que des équipements portuaires, des pipelines et des terminaux de stockage et de distribution.

Quels sont les risques pour la population ?

Un épais panache de fumée s'échappe du site, mais "il n'y a pas dans l'immédiat de risque significatif pour la santé", a affirmé la préfecture. Le sinistre n'est "pas toxique", a confirmé un responsable de la cellule communication de crise de LyondellBasell, qui gère le site.

Par ailleurs, la préfecture a annoncé qu'un "barrage préventif" avait été installé sur l'étang de Berre, proche du site, pour prévenir toute pollution notamment par les "eaux d'extinction".