Cet article date de plus d'un an.

Immeubles effondrés à Marseille : les riverains font leur deuil

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
A Marseille, l'émotion est vive trois jours après l'effondrement d'un immeuble.
Immeubles effondrés à Marseille : les riverains font leur deuil A Marseille, l'émotion est vive trois jours après l'effondrement d'un immeuble. (France 2)
Article rédigé par France 2 - P. Mauger, A. Daubrée, France 3 Provence-Alpes
France Télévisions
France 2
Cinq jours après l’effondrement d’immeubles rue de Tivoli à Marseille, qui a coûté la vie à huit personnes, les habitants du quartier sont toujours très émus. Les enfants de l’école du quartier ont été pris en charge.

Aux termes de quatre jours d’efforts pour retrouver les victimes de l’effondrement du 17 rue de Tivoli à Marseille (Bouches-du-Rhône), le bilan est définitif : aucun des huit résidents n’a survécu. Même si les habitants ne se faisaient plus d’illusions, la tristesse est immense. "Je savais très bien que les corps retrouvés seraient morts depuis longtemps", se désole une riveraine. "Aujourd’hui, il faut commencer à faire le deuil des personnes disparues", déclare un passant.

Les enfants pris en charge

Au matin du jeudi 13 avril, les élèves de l’école de quartier réquisitionnée par les marins-pompiers sont accueillis par les locaux d’une œuvre catholique. "C’est super que les enfants puissent revenir (…) qu’on ne passe pas du drame à 15 jours de vacances sans en discuter avant", estime une mère de famille. Trois psychologues ont été recrutés et les enseignants se sont portés volontaires pour les soutenir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.