Île-de-France : un réseau de proxénétisme démantelé dans des cités

Un réseau de proxénétisme a été démantelé dans des cités d'Île-de-France mardi 28 mai. Sept personnes ont été mises en examen, soupçonnées d'avoir participé à une organisation qui impliquait de nombreuses jeunes prostituées, dont des mineures.

FRANCE 3

Elles étaient âgées de 15 à 23 ans. Un réseau de proxénétisme à été démantelé mardi 28 mai en Île-de-France. De très jeunes femmes, en rupture scolaire ou en grande précarité, ont été recrutées dans des cités dites difficiles de la banlieue parisienne. Elles devaient porter un tatouage sur le corps en signe de ralliement à ce réseau de proxénétisme, indique la journaliste Nathalie Perez depuis le palais de justice de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine.

De jeunes proxénètes

Ces jeunes femmes, surveillées en permanence, devaient ramener au minimum 500 € par jour pour éviter les violences de la part des proxénètes. Ces derniers sont au total sept jeunes hommes, âgés de 18 à 24 ans. Leur chef, âgé de 20 ans, est déjà bien connu des services de police. Ils ont tous été mis en examen mardi 28 mai pour "proxénétisme aggravé" et incarcérés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des travailleuses du sexe, le 19 octobre 2013, à Toulouse.
Des travailleuses du sexe, le 19 octobre 2013, à Toulouse. (REMY GABALDA / AFP)